A la uneActualitésEconomiePolitiqueSantéSociétéVidéo

LES DÉBATS DE 13H La pauvreté et les maires de France

Hier soir, sur le plateau de Bonsoir le Gard, les journalistes, sociétaires et invités ont comme d'habitude débattu de plusieurs thèmes d'actualité. Une petite séance de rattrapage pour ceux qui ont manqué l'émission avec un menu riche et varié : la pauvreté et les maires de France.

La 37e campagne des Restos du cœur a débuté ce mardi. Dans les 2 000 centres de France, l'association caritative chère à Coluche offrira encore cette année des millions de repas aux plus démunis. Malgré la reprise économique, la situation des plus précaires s’est aggravée. 15 % des bénéficiaires ont franchi les portes des Restos du cœur pour la première fois en 2020. Parmi eux, beaucoup de familles monoparentales et surtout des jeunes. Selon l’association, ils représenteraient 50 % des personnes aidées, pour une bonne partie encore mineure. Une reproduction de la pauvreté qui ne dit pas son nom. Alors jusqu’à quand les gens vont-ils crever de faim en France ?

***

Le congrès des maires de la semaine dernière a rassemblé en un seul lieu les personnalités politiques préférés des Français. L’occasion d’échanger sur leur quotidien difficile pour ces acteurs en première ligne qui doivent gérer les doléances de plus en plus pressantes de leurs administrés avec des moyens financiers plus limités en raison notamment de la suppression de la taxe d’habitation. Une décision assumée par le chef de l’État qui est venu à leur rencontre lors du congrès. Emmanuel Macron a surtout défendu son bilan. Un bilan contrasté émaillé de tensions. Particulièrement depuis la crise sanitaire où les maires ont été contraints d’assumer les décisions venues de Paris. Sans décentralisation totale, les premiers magistrats des communes de France ont-ils encore un rôle à jouer ? Sont-ils suffisamment écoutés ?

Les débats en vidéo :

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité