Alès-CévennesFaits DiversGard

ALÈS Elle repère ses vélos sur Internet et piège les voleurs

Dimanche, une dame a reconnu sur un site de vente en ligne les deux vélos qui avaient été dérobés chez elle quelques jours auparavant à Alès.

Elle a contacté le vendeur des deux roues en lui donnant rendez-vous afin "d'acheter les vélos". En réalité, cette victime voulait se rendre compte plus précisément s'il s'agissait bien des vélos d'enfants qui avaient été subtilisés à son domicile. Une fois acquise la certitude qu'ils étaient bien à elle, cette dame est parvenue à appeler la police qui n'a eu qu'à cueillir la vendeuse...

Cette dame a rapidement confié qu'il s'agissait de vélos obtenus par son compagnon. Des vélos qui en réalité n'étaient pas à la taille de leurs enfants et qu'ils ont donc essayé de revendre sur la toile. Le compagnon, entendu, a précisé durant sa garde à vue qu'il avait lui même acheté les deux cycles à des personnes dont il ne connaissait pas les noms. Un homme qui sera poursuivi en décembre prochain lors d'une ordonnance pénale.

Boris de la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

2 commentaires

  1. La vendeuse ne savais pas que les vélos ont était volé elle est a mit avec son profil et son numéro de téléphone si elle savait qu’il etait volé pourquoi elle donne sont numéro de téléphone et son profil. le père a acheté velo à voulus faire plaisir à son fils . Le ou les vrais voleurs sont dehors Sa peut arriver à tous d’acheter des choses à des particuliers et qui puisse avoir le même souci.

  2. Malheureusement le voleur a fait beaucoup de victime à la propriétaire du vélo et à la dame qui a été victime aussi et très surprise que la police l arrête pour un délit non commis.
    Et c est grâce à elle qu’on a retrouvé ses vélos.
    Je souhaite que le voleur de ses vélos soit attrapé et qu il paye cher pour le mal qu il l a fait.
    Car le vrai voleur court toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité