ActualitésGardSociété

GARD Une rencontre réussie entre fondations et associations gardoises

Ateliers de discussion entre fondations et porteurs de projets à l’Espace Diderot. (Crédit photo Maxandre Jacques Département du Gard).
Ouverture de la journée par Hélène Meunier, Vice-présidente du Conseil départemental, déléguée à l’Économie sociale et solidaire (à gauche) et Delphine Laouenan, représentante du Conseil collégial de la MIESS 30 (à droite) (Crédit photo Maxandre Jacques Conseil départemental du Gard).

Pari réussi pour la dixième Rencontre Fondations organisée fin  novembre par la Maison des initiatives économiques sociales et solidaires du Gard (MIESS 30) en partenariat avec le Département du Gard.

Près de 80 porteurs de projet se sont ainsi retrouvés à l’Espace Diderot (Nîmes) pour échanger avec sept fondations : les fondations Orange, MAIF, Harmonie Solidarités, Banque Populaire du Sud et Vinci pour la Cité, ainsi que les Fonds de dotation Nîmes Mécénat Culturel et NaïaGaïa.

Une occasion unique de présenter leurs projets et d’en apprendre plus sur les dispositifs de soutien existants (appel à projets, mécénat de compétences, parrainage, concours...) et peut-être décrocher un partenariat !

Ateliers de discussion entre fondations et porteurs de projets à l’Espace Diderot. (Crédit photo Maxandre Jacques Département du Gard).

Pour Françoise Laurent-Perrigot, présidente du Conseil départemental du Gard et Hélène Meunier, vice-présidente déléguée à la lecture publique et à l’économie sociale et solidaire, "L’économie sociale et solidaire défend des modèles alternatifs d’entrepreneuriat, de consommation et de production. Elle s’efforce, au quotidien, de placer l’humain et les relations de bien-être entre les personnes, au cœur de l’activité économique. Elle encourage des valeurs éthiques de gestion et un mode de gouvernance démocratique et participative, principes pleinement partagés par le Conseil départemental. Notre collectivité participe activement au mois de l’ESS à travers des rencontres et des débats, pour mettre en lumière cette économie innovante. L’ESS, plus vertueuse, respectueuse de l’humain et de son environnement, contribue à construire le bien- vivre dans notre département. Le Conseil départemental a pour ambition d’y jouer un rôle majeur."

Depuis 2015, près de 25 fondations et plus de 100 porteurs de projets se sont prêtés au jeu du speed-meeting. Une mise en réseau essentielle qui aboutit à de belles réalisations : en 2020, l'association Solidarité Paysans 30 a ainsi signé un partenariat de 3 ans avec la Fondation de France, et l’association Action 9 a bénéficié d’une dotation de 2000€ de la Fondation Banque Populaire du Sud pour développer des ateliers d’initiation informatique auprès des aîné-es du quartier Chemin Bas d'Avignon à Nîmes. Rendez-vous est donné au printemps 2022 (date à confirmer) pour la prochaine Rencontre Fondations.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité