A la uneActualitésBagnols-Uzès

UZÈS Édouard Philippe invité de marque de la Manufacture d’idées

L'ancien Premier ministre Édouard Philippe, aux côtés de sa soeur Anne Philippe-Nouvellon et de Jean-Christophe Astruc et Stéphane Torck, qui ont repris Athezza il y a deux ans (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
L’ancien Premier ministre Édouard Philippe était à Uzès hier soir (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le maire du Havre et ancien Premier ministre Édouard Philippe était à Uzès hier soir pour l’inauguration de la manufacture d’idées de l’entreprise Athezza, « un incubateur de projets autour de l’art de vivre », selon les mots de Jean-Christophe Astruc, qui a repris Athezza avec Stéphane Torck il y a deux ans. 

Et si l’ancien Premier ministre a fait le long voyage entre le Havre et la cité ducale, c’est que parmi les projets incubés à la Manufacture d’idées, on retrouve L’Atelier d’Anne, tenu par une certaine Anne Philippe-Nouvellon, encadreur. « En dépit de ses airs juvéniles et de ma barbe désormais quasiment toute blanche, je suis son petit frère », lancera Édouard Philippe. 

Venu hors contexte politique, Édouard Philippe se tiendra à cette ligne, accumulant les traits d’esprit et se disant heureux de pouvoir découvrir Uzès, « la plus belle ville de France. » C’est cette ville qu’a choisi Athezza, entreprise de mobilier et de décoration, « devenue en deux ans une plateforme multi produits, multi marque, numérique et physique qui a vocation à fédérer les commerçants indépendants pour bâtir le commerce de demain et tenir tête aux grands acteurs du commerce numérique », développe Stéphane Torck.

La Manufacture d’idées (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’entreprise revendique déjà « 1 600 commerçants indépendants » et se développe rapidement, « en deux ans nous avons quasiment multiplié par 2 les effectifs », souligne Stéphane Torck. Le développement passe par l’innovation, d’où la création de la Manufacture d’idées, qui vise à « créer les conditions pour transmettre, accompagner et innover », dit Jean-Christophe Astruc. 

On y retrouve déjà les premiers projets, dont certains ne sont pas nés cette année, comme la Maison Pichon, atelier de céramique uzétien ouvert en 1802, et qui en est à sa huitième génération avec Christophe Pichon. Le but est de « relancer ce savoir-faire unique, développer des collections en France et bientôt aux États-Unis et en Chine », avance Jean-Christophe Astruc. « Depuis 1802 on a évolué, mais là nous allons évoluer autant en 10 ans qu’en 200 ans », se réjouit Christophe Pichon. L’artisan, qui travaille seul avec une stagiaire, envisage déjà de recruter.

Christophe Pichon a rejoint la MID (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La MID invite aussi des marques comme FAS ou les Poteries de la Madeleine, lance un label pour éditer des collaborations artistiques ainsi qu’une plateforme dédiée au reconditionnement de mobilier qui doit déboucher sur une site physique de vente de ce mobilier de seconde main. 

Quant à Anne Philippe-Nouvellon, elle a « tout de suite voulu faire partie » de la MID, qu’elle a rejoint début octobre et où elle a son atelier, ravie de s’installer dans une ville qui ne comptait plus d’encadreur. « Je n’ai jamais rencontré un meilleur encadreur de toute ma vie », lancera son petit frère après avoir souligné son « objectivité exemplaire ».

Édouard Philippe a pu visiter les entrepôts d’Athezza (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’ancien Premier ministre a ensuite pu visiter les installations d’Athezza, 22 000 mètres carrés dont 17 000 d’entrepôt d’où partent cinq semi-remorques par jour, ainsi qu’un grand showroom professionnel regroupant plus de 2 500 références. Les particuliers ont leur showroom privé ouvert, comme la Manufacture d’idées et le magasin d’usine, du lundi au samedi. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité