A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive du lundi 6 décembre

Le défenseur nîmois Naomichi Ueda (Photo Anthony Maurin).
La réserve du Nîmes Olympique n'a toujours pas gagné cette saison (Photo Corentin Corger)

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

La formation en souffrance. L’abandon de l’agrément du centre de formation a été le feuilleton de l’été et il reste au cœur des préoccupations d’une partie des supporters. Les effets n’ont pas tardé à se faire ressentir. Depuis le début de la saison, les équipes jeunes du Nîmes Olympique sont en grande difficulté, pour ne pas dire plus. La fuite des joueurs les plus prometteurs a visiblement affaibli les effectifs. La réserve qui évolue en Nationale 3 n’a gagné aucun match cette saison, dernière au classement elle est fortement menacée de relégation en Régionale 1, donc de quitter le niveau national pour rejoindre le football régional. Les Nîmois pourraient alors retrouver des équipes comme Bagnols-Pont-Saint-Esprit, Rousson et Uzès. Chez les U19 le forfait général de Pieve di Lota évite aux Nîmois d’être lanterne rouge. Mais avec 2 victoires en 14 journées, le NO est promis à la descente. La situation est moins inquiétante chez les U17 avec une neuvième place sur quatorze équipes mais les agents se font de plus en plus présents du côté de la Bastide pour débaucher les meilleurs éléments. Si cette équipe évite la relégation cette saison, elle pourrait souffrir davantage lors de la saison 2022-23. La formation s’éteint lentement mais sûrement. Mais ce délabrement pourrait en satisfaire certains puisque si les équipes nîmoises tombent au niveau régional, cela réduirait considérablement les frais de déplacement. En voilà une bonne nouvelle !

Les résultats du week-end. N3 : Nîmes II – Narbonne 1-2. U19 : AS Cannes – Nîmes 6-1. U17 : Nîmes – Balma 1-3.

Delpech et Ueda sous la menace. Bonne nouvelle pour Pascal Plancque, pour la venue de l’AS Nancy samedi à 19h (18e journée de Ligue 2), Gaëtan Paquiez pourra être aligné tout comme Pablo Martinez de retour de blessure et qui est resté sur le banc à Rodez. Si Julien Ponceau ne fait plus partie des joueurs sous la menace d’un troisième avertissement dans une période de dix rencontres (synonyme de suspension), ce n’est pas le cas de Léon Delpech (averti à Rodez) et de Naomichi Ueda qui n’ont plus le droit à l’erreur. Si l’un de ces deux joueurs écopait d’un carton jaune contre Nancy, il serait suspendu pour la réception de Toulouse, le 21 décembre.

USAM

Jakobsen n'est pas du voyage en Hongrie (Photo USAM)

Jakobsen et Derisbourg absents. Le sort s’acharne actuellement sur l’USAM qui accumule match après match les blessés. Après la défaite de samedi face à Nantes (26-34), ce sont Derisbourg et Jakobsen qui ont rejoint une infirmerie bien chargée où se trouve déjà R. Salou, Tesio, Minel, Hesham, Acquevillo et même les jeunes Gibernon ainsi que Pugliese. Dans ce malheur, un peu d’espoir, Derisbourg, touché au genou, et Jakobsen, victime d’une alerte aux adducteurs, ne devraient rater que le déplacement de demain à Hongrie (18h45) et rejoindre le groupe pour la 13e journée de Starligue vendredi à Nancy (20h30). Pour le premier match de la phase retour dans cette Ligue européenne de l’EHF, demain à 18h45 ce sont 14 Usamistes qui sont partis défier Tatabanya, lanterne rouge de ce Groupe D, que Nîmes a battu 24-22 la semaine dernière. Même diminué l’objectif est de gagner à nouveau pour conforter cette place de leader pour ce dernier match de Coupe d’Europe de l’année 2021 avant de revenir sur la scène continentale mi-février 2022. Pour compléter son effectif, Franck Maurice a fait appel à Joblon, Tolleron et Vincent. À 18h30, les Gardois découvriront l’Audi Arena Györ lors d’un entraînement.

Le groupe retenu : Desbonnet, Paul ; Poyet, Gallego, Nyateu, Dupuy, Tobie, M. Salou, Guigou, Rebichon, Sanad, Joblon, Tolleron et Vincent.

Tennis

Une semaine pour se maintenir. Samedi, le Tennis club des Hauts de Nîmes a subi sa deuxième défaite en trois rencontres de Pro B. À Nantes, face au favori de la poule, Clément Chidekh, Robin Bertrand, Nazim Makhlouf et Julien Maes n’ont rien pu faire et se sont logiquement inclinés (6/0). Pire, dans le même temps, Thionville et Montferrand se sont quittés sur un score nul (3/3), ce qui place les Nîmois dos au mur. « On affronte Lagord mercredi avant d’aller à Thionville samedi pour les deux dernières journées, récapitule le capitaine Pascal Courtois. Il nous faudra remporter un des deux matches pour avoir une chance de nous maintenir. »  Si ces deux formations sont un peu moins solides que celle de Nantes, les Nîmois s’avancent tout de même dans la peau de l’outsider. Il faudra une sacrée performance pour permettre à Pascal Courtois de réussir son pari : maintenir l’équipe en Pro B avec uniquement des joueurs du cru quand tous les concurrents ou presque rémunèrent des joueurs de l’extérieur pour défendre leurs couleurs.

Articles similaires

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité