Faits DiversGardJustice

GARD Un retraité condamné à 10 ans de réclusion pour des viols sur sa belle fille

Palais de justice Nîmes 8-9-2020 (photo Norman Jardin)

L'accusé avait déjà été condamné à deux reprises pour des agressions sexuelles.

Les jurés gardois ont décidé de condamner un septuagénaire à 10 ans de réclusion criminelle pour des viols aggravés survenus entre 2009 et 2013. Ce dossier a été jugé à huis clos pendant trois jours. Le verdict est tombé lundi soir.

Un peu plus tôt dans la journée, l’avocat général avait requis 15 ans de réclusion, avant que son avocat, le pénaliste nîmois maître Marc Roux, ne se lève pour défendre le mis en cause. L’accusé, âgé de 72 ans, qui comparaissait dans un fauteuil roulant, avait déjà été sanctionné à deux reprises pour des agressions sexuelles. Il lui était reproché d’avoir abusé pendant plusieurs années de la fille de sa compagne, une jeune âgée de 15 ans à 19 ans au moment des abus sexuels… Une victime, défendue par maître Isabelle Vignon, considérée comme vulnérable psychologiquement par la justice.

Photo archives. Maître Marc Roux, avocat d’un accusé condamné lundi pour viol à 10 ans de réclusion. Le parquet avait requis 15 ans.

Le mis en cause était également renvoyé devant la juridiction gardoise pour corruption de mineur, il a été relaxé de cette accusation.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité