A la uneFaits DiversGardJusticeNîmes

NÎMES Il frappe un homme en fauteuil roulant, la victime au sol et inanimée

Sur l'avenue Feuchères, le petit canal (Photo Anthony Maurin)

Tribunal. Un homme est jugé jeudi matin en audience de comparution immédiate pour une série d’infractions.

Il lui est reproché des violences conjugales, un dossier d’outrage et rébellion envers les gendarmes et aussi une affaire de violence aggravée sur une personne handicapée. Des infractions commises ces derniers mois, depuis mars dernier précisément.

C’est un dossier de violence gratuite qui aurait pu se terminer par un drame absolu. Nous sommes le 5 mars dernier, il est 18h15 sur l’avenue Feuchères à hauteur du collège. Des témoins aperçoivent un jeune homme qui se saisit d’un fauteuil roulant, avec un homme handicapé qui se trouve sur cette voie passagère à cet instant de la journée. D’un coup l’individu frappe la victime qui est éjectée de son fauteuil avant de se retrouver inanimée dans l’eau, la tête dans le petit canal.

C’est un professeur qui intervient en premier. D’autres témoins sortent la malheureuse victime rapidement prise en charge par les secours et évacuée dans un état grave vers les urgences du CHU de Nîmes. L’agresseur est retrouvé par des équipages de la police municipale. Il avait expliqué lors de sa garde à vue qu’il était ivre et qu’il ne se souvenait de rien. Aura-t-il retrouvé la mémoire lors de l’audience présidée par Jérôme Reynes ce jeudi 9 décembre ?

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité