A la uneActualitésNîmes OlympiqueRCNSports Gard

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce lundi 10 janvier

Cubas a reçu un coup au dessus d'un genou samedi à Dijon (Photo Anthony Maurin).

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’actualité sportive gardoise en quelques infos.

Nîmes Olympique

Bratveit est grippé ce lundi (Photo Anthony Maurin).

Cubas et Bratveit aux soins. Après leur belle victoire de samedi à Dijon, les Crocodiles ont repris l’entraînement ce lundi matin. Certains sont restés aux soins. C’est le cas du milieu de terrain, Andrès Cubas. Le joueur sud-américain a pris un coup au-dessus d’un genou face aux Bourguignons et c’est d’ailleurs pour cela qu’il est sorti à 71e minute, remplacé par Antoine Valerio. Il passera, cette semaine, des examens pour connaitre la réelle gravité de sa blessure. Un autre nîmois est resté bien au chaud ce matin, c’est le gardien de but norvégien Per Kristian Bratveit. Le portier scandinave ressent les symptômes de la grippe et il lui a bien été impossible de s’entraîner normalement. Ce mardi à 12h, l’ensemble de l’effectif passera des nouveaux tests covid en espérant ne pas avoir de mauvaises surprises.

Sainte-Luce sera suspendu pour la réception de Valenciennes samedi (Photo Anthony Maurin). utilisé le 10-1-2022

Sainte-Luce ratera Valenciennes. Expulsé à Dijon, Théo Sainte-Luce ne pourra pas être aligné face à Valenciennes samedi au stade des Costières. Le latéral gauche nîmois ne rencontrera donc pas le club nordiste où il a évolué en équipe jeunes. Cette saison, il a déjà été expulsé lors de la qualification nîmoise au septième tour de la coupe de France à Aubagne. Ce qui lui avait valu à l’époque d’être suspendu trois matches (Rodez, Nancy et Toulouse en Coupe de France). Il faudra attendre mercredi, et la prochaine réunion de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), pour connaître la durée de sa suspension, mais il est certain que Nicolas Usaï devra lui trouver un remplaçant samedi. Théo Sainte-Luce est, pour l’instant, le seul Crocodile à avoir été expulsé cette saison.

Eliasson a marqué son cinquième but de la saison (Photo Anthony Maurin).

Eliasson rejoint Koné. Samedi à Dijon, le Suédois a montré la voie à ses partenaires en ouvrant le score dès la 5e minute. Niclas Eliasson a ainsi inscrit son cinquième but de la saison. Le Scandinave avait déjà fait trembler les filets face à Valenciennes, Dunkerque, Niort et Nancy et il rejoint Moussa Koné (suspendu à Dijon) à la deuxième place du classement des buteurs nîmois derrière Yassine Benrahou (8 buts en L2 + coupe de France). Eliasson est aussi le meilleur réalisateur nîmois sur les cinq dernière journées de Ligue 2 avec deux réalisations.

Naufrage en Gambardella. Il n’y pas eu de miracle dimanche après-midi à la Bastide. Les U19 du Nîmes Olympique ont été sèchement éliminés 0-5 par l’AS Monaco en 32e de finale de la Coupe de France. Le suspense n’aura pas duré longtemps puisque que l’ASM menait déjà 0-1 après cinq minutes et qu’il y avait 0-4 à la 52e. Triste sortie pour les jeunes nîmois qui connaissent une saison bien compliquée. Treizième sur quatorze dans leur poule du championnat National, les Gardois sont pratiquement condamnés à la relégation au niveau régional. Il est loin le temps où Nîmes Olympique brillait en coupe Gambardella avec quatre victoires (1961, 1966, 1969 et 1977). Premier club à remporter cette compétition trois, puis quatre fois, le NO a détenu le record de victoires de 1969 à 1999. Un autre temps où la formation faisait partie de la politique des présidents nîmois.

RCN

Les rivaux ont gagné. Le RCN ne jouait pas ce week-end puisque son match à Ceret a été reporté pour cause de nombreux cas de covid dans l’effectif nîmois. Spectateurs, les Gardois ont observé leurs principaux adversaires en découdre ce dimanche. Pamiers s’est imposé à Toac-Toec 14-7 (score acquis à la mi-temps), mais ne prend pas de bonus offensif et Marmande l’emporte à Castelsarrasins 26-9, mais là encore sans bonus. Au classement de cette poule 3 de la première division fédérale, le RCN (qui compte un match en retard) reste en tête avec un point d’avance sur Pamiers et quatre sur Marmande. Les Nîmois doivent retrouver la compétition dimanche avec la réception de Castanet-Tolosan pendant que Marmande recevra Graulhet et que Pamiers accueillera Castelsarrasin.

Tennis de table

Le Nîmoises Min Hyung Jee, Lucie Mobarek et Rachel Moret, accompagnées de leur coach Florian Habuda, ont décroché une précieuse victoire (photo Norman Jardin)

La bonne opération pour les Nîmoises. « C’est un match important pour le maintien et donc l’occasion de s’éloigner de la zone de relégation. » Alain Lauferon, le président de l’ASPCN et co-président de l’Alliance Nîmes-Montpellier, n’avait pas manqué de préciser l’importance de la rencontre de ses joueuses face à Issy-les-Moulineaux dimanche à Pablo-Neruda. Sous le yeux de Gilles Erb, le président de la FFTT, les Nîmoises n’ont pas raté l’occasion de se donner un peu d’air en Pro Dames. Min Hyung Jee, Rachel Moret et Lucie Mobarek ont disposé des Franciliennes 3-1. Les joueuses de Florian Habuda font une belle opération au classement de l’élite puisqu’après neuf journées elles comptent désormais trois points d’avance sur les relégables Issy-les-Moulineaux et Schiltigheim. De plus, les Nîmoises comptent un match à retard à jouer à Joué-lès-Tours.

La rédaction

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité