ActualitésEconomieGard

NÎMES Comment les commerçants abordent-ils la période des soldes ?

Chez Green Corner on est prêt pour les soldes (Photo : Noémie Meger)
Ce mardi, chez Paloma Boutique, c’était l’heure de coller les dernières étiquettes (Photo : Noémie Meger)

Ce mercredi 12 janvier débute les soldes d’hiver qui vont durer quatre semaines. Entre les nombreuses ventes privées réalisées toute l’année et la situation sanitaire actuelle, les commerçants nîmois se préparent à affronter cette période entre doutes et optimisme. Nous sommes allés les rencontrer ce mardi lors des derniers préparatifs. 

Pour le démarrage des soldes d’hiver 2022, la pandémie est toujours présente avec cette fois-ci la menace du variant Omicron. Le port du masque sera ainsi obligatoire pour entrer dans les commerces mais pas de limitation de jauge ni de contrôle du pass sanitaire. C’est déjà des contraintes en moins pour les commerçants qui espèrent tous avoir des clients.

Après avoir ouvert son magasin en juin 2021, Marylène Brousse, la gérante, va vivre seulement ses deuxièmes soldes : « J’ai décidé de faire des promotions sur des séries saisonnières dont je sais que je ne pourrais pas recommander de tailles. De plus, certaines marques ne sont jamais soldées donc je ne les solde pas non plus. » Dans cette boutique de lingerie, intitulée « Pomponette » et située rue Régale, les réductions vont de -30 à 50%.

« Avant les filles prenaient des jours de congés »

Mais comme c’est maintenant le cas depuis plusieurs années, le principe même des soldes est remis en cause avec ces fameuses ventes privées organisées tout au long de l’année. Et ces boutiques du centre-ville n’y échappent pas en proposant des tarifs préférentiels à leurs clients les plus fidèles. « Cela fait 30 ans que je suis dans le commerce ! Avant les filles prenaient des jours de congés le premier mercredi des soldes. Maintenant avec les réductions constantes, les gens n’attendent plus », complète Marylène.

La boutique The Kooples avait décidé de fermer ses portes au public en cette veille de soldes (Photo : Noémie Meger)

Même son de cloche chez Julien Prat, gérant de « Green Corner » rue Général-Perrier : « Le concept même des soldes commence à mourir petit à petit ce qui n’est pas forcément pour me déplaire. On assiste à un changement complet de mode de consommation. Les ventes privées nous permettent de préparer ça sur la longueur. » Néanmoins, cela reste un événement qu’aucun professionnel ne veut rater. Comme c’était le cas ce mardi, plusieurs magasins avaient fait le choix de fermer pour se préparer au mieux pour le Jour J, à l’image de l’enseigne « The Kooples ».

« Ça va augmenter tout doucement chaque semaine ! »

Tout ranger et surtout coller les indispensables étiquettes qui affichent les promotions. « On ne sait pas du tout ! Avec la crise, on vit au jour le jour désormais », répond la famille Delmas de chez « Paloma Boutique » quand on lui demande si elle s’attend à beaucoup de monde durant ces quatre semaines. Un magasin installé depuis 23 ans dans l’Écusson qui prépare les soldes avec toujours la même ligne directrice : « On joue toujours le jeu ! Tous les produits sont en réduction même les pièces intemporelles et celles disponibles depuis peu. Notre esprit et façon de penser, c’est vraiment de faire plaisir à nos clients pendant les soldes. »

Tout est prêt pour accueillir les clients chez « Waves Store » (Photo : Noémie Meger)

Dans certaines boutiques, les prix diminuent jusqu’à 70%. Chez « Waves Store », on ne dépasse pas 50% mais on a décidé de prendre un jour d’avance. « On a fait quelques remises dès aujourd’hui car on avait pas encore collé les stickers marqués « soldes », explique le gérant Quentin Vuitton. Lui aussi, évidemment, espère voir la porte boutique s’ouvrir régulièrement et que les clients s’enchaînent. Pour les attirer, les commerçants peuvent compter sur les démarques successives pour accroître encore les réductions des tarifs. « Ça va augmenter tout doucement chaque semaine », promet et conclut Quentin.

Noémie Meger et Corentin Corger

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité