ActualitésGardNîmes

NÎMES Au CHU les restrictions s’allègent et Michel Prudhomme monte en grade

CHU de Nîmes (Photo CHU Nîmes)
CHU Nîmes carémeau (Photo CHU Carémeau)

Le professeur Michel Prudhomme a été élu président de la commission médicale de groupement (CMG) du groupement hospitalier de territoire (GHT) Cévennes-Gard-Camargue.

La commission médicale de groupement (CMG) du groupement hospitalier de territoire (GHT) Cévennes-Gard-Camargue dont l’établissement support est le CHU de Nîmes s’est installée le 18 janvier dernier.

Le professeur Michel Prudhomme. DR
Le professeur Michel Prudhomme. DR

Michel Prudhomme, 57 ans, professeur en anatomie et chirurgie digestive, chef du service de chirurgie digestive depuis septembre 2006, coordonnateur du projet médical d’établissement 2017-2022 (dont le volet GHT), président de la commission des projets médicaux (80 projets pré-auditionnés et auditionnés) et président de la CME du CHU de Nîmes depuis le 7 septembre 2021, a été élu président de la CMG.

À ses côtés, le docteur Jean-François Lauze, 62 ans, praticien hospitalier en chirurgie orale depuis juin 2006, membre de la CME du CH Alès-Cévennes depuis 2014 et président de la CME depuis décembre 2019, a été élu vice-président de la CMG. Le binôme médical, qui pourra s’appuyer sur un bureau de la CMG se réunissant tous les deux mois et composé des présidents de CME des établissements parties au GH, s’est fixé deux priorités : l’élaboration du nouveau projet médical partagé 2022-2027 succédant au projet médico-soignant partagé 2017-2022 et le développement et le déploiement des équipes territoriales.

On allège les restrictions

Dans un tout autre registre et compte tenu de l’évolution épidémique sur le territoire et connaissant l’importance des visites pour les patients, le CHU de Nîmes a validé, pour l’ensemble de ses services et de ses sites, la reprise progressive des visites auprès des personnes hospitalisées, à compter de ce jour et selon les modalités suivantes :

  • Les patients adultes ne peuvent recevoir qu’un visiteur par jour pendant une heure.
  • Les visiteurs devront être munis de leur passe sanitaire.
  • Dans les chambres doubles, il ne peut être présent qu’un seul visiteur à la fois, ce qui nécessite une organisation particulière (visite alternée).
  • Les mesures barrières (désinfection des mains, distanciation et port du masque) devront impérativement être respectées.
  • Pour le secteur de gynécologie-obstétrique, prendre contact auprès du service.
  • Pour les mineurs, un seul accompagnant est admis sans limitation de durée.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité