ActualitésSports GardUSAM

USAM Une victoire et ça repart !

Tobie a été très convaincant aujourd'hui (Photo Yannick Pons/Objectif Gard)
Tobie a été très convaincant aujourd’hui (Photo Yannick Pons/Objectif Gard)

La Green Team a mis de l’intensité et a dominé Créteil 30-26 dans un match presque à sens unique. Le Parnasse retrouvait ce soir la Starligue après 57 jours de disette et l’Usam a renoué avec le succès après deux matches sans victoire.

Pour le plus grand plaisir des supporters, la Starligue faisait ce soir son retour au Parnasse après 57 jours d’une interminable pause (dernier match USAM – Saint-Raphaël 23-30, le 15 décembre 2021). Avec les retours de Gallego et Nyateu, les Nîmois alignaient enfin une équipe plus compétitive.

« C’est ce soir que ça s’arrête… »

À l’aller, les Usamistes étaient allés chercher un match nul à Créteil dans les dernières secondes (36-36). Les Cristoliens, qui restaient sur deux victoires au Parnasse en Starligue (22-25) et (29-35), voulaient stopper une série de quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues. Mais cette fois, les Usamistes ont brisé cette mauvaise série à domicile contre leur chat noir. Le président David Tebib l’avait annoncé avant le match : « Ça fait trois ans qu’ils viennent ici pour nous battre, c’est ce soir que ça s’arrête. »

Paul encaisse huit buts en dix minutes

Un superbe lob de Guigou annonçait la couleur et dès le début du match l’Usam creusait l’écart (4-1, 4e). Sanad, qui avait marqué 13 buts contre Saint-Raphaël en match amical la semaine dernière, passait à côté de son match et Créteil en profitait pour revenir à la marque par Sissoko, le capitaine, excellent ce soir (8-7, 17e).

Paredes Lapena marquait mais se blessait à la cheville en retombant (9-8, 19e). Il ne reviendrait pas et les Cristoliens, qui semblaient déstabilisés, perdaient beaucoup de ballons. Acquevillo transperçait la défense et la Green Team creusait l’écart à nouveau (11-8, 24e). Pintor écopait de 2 minutes et à deux secondes de la mi-temps, Guigou profitait des espaces créés pour s’infiltrer dans la défense et obtenir un penalty transformé par Sanad (14-11, mi-temps).

Gibernon a marqué 5 buts et a relancé l’Usam en deuxième mi-temps (Photo USAM)

Succédant à Desbonnet, c’est Paul qui gardait les cages en deuxième mi-temps et Butorac, Gibelin et Lopez Alvarez punissaient l’Usam puis égalisaient (19-19, 39e). Franck Maurice demandait un temps mort à la 43e alors que Créteil avait une longueur d’avance et Desbonnet reprenait sa place sous le portique pour réaliser un arrêt sur un tir de Butorac.

Dans la foulée, Gibernon égalisait (20-20, 44e). Gallego s’arrachait en défense, chipait un ballon, et Gibernon concluait la contre-attaque (21-20, 45e). La machine usamiste était relancée. Acquevillo et Tobie faisaient des merveilles en défense et le jeune Gibernon faisait trembler le filet de Soyez, le gardien cristolien, impuissant. Plus rien ne rentrait dans la cage de Desbonnet. Il dégoûtait les Franciliens qui tentaient un temps mort pour remettre de l’ordre dans la maison cristolienne  (26-21, 50e). Mais rien n’y faisait et l’Usam s’imposait sous les applaudissements du maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier et le poing vainqueur de David Tebib.

Yannick Pons

16e journée de Starligue. Salle du Parnasse. Arbitres : Charlotte et Julie Bonaventura. USAM Nîmes Gard  – Créteil 30-26. Mi-temps : 14-11. Deux minutes à Nîmes : Gibernon et Sanad. Deux minutes à Créteil : Gibelin et Pintor.

USAM : Paul (1 arrêts sur 10 tirs), Desbonnet (7 arrêts sur 24 tirs), Gallego (1/1), Poyet (3/4), Rebichon (2/3), Nyateu (0/3), Gibernon (5/6), Dupuy (0/1), Guigou (3/3 dont 1/1 penalty), M. Salou (1/3), Tobie (6/9), Acquevillo (6/7), Yasuhira, Joblon, Minel (2/6), Sanad (1/4 dont 1/3 au penalty). Entraîneur : Franck Maurice. 

Créteil : Soyez (9 arrêts sur 38 tirs), Jandric (0 arrêts sur 1 tirs), Anzuini, Lopez Alvarez (7/10), Aman (4/5), Piroch (1/3), Gibelin (5/10), Poignant (0/1), Pintor, Sissoko (5/7), Ferrandier A., Paredes Lapena (1/1), Deen, L. Ferrandier, Butorac (3/8), Rigault. Entraîneur : Christophe Esparre.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité