A la uneActualitésFaits DiversGard

GARD Une internaute en lien avec l’assassin de Samuel Paty poursuivie pour complicité d’assassinat terroriste

Photo via MaxPPP
Photo via MaxPPP

Priscilla M., trentenaire convertie à l’islam, qui était en lien sur les réseaux sociaux avec l’assassin de l’enseignant Samuel Paty en 2020 les jours précédents l’attaque, a vu sa mise en examen requalifiée en « complicité d’assassinat terroriste » selon nos confrères du Parisien.

C’est lors d’un interrogatoire le 29 décembre dernier que la jeune femme a été mise en examen pour « complicité d’assassinat terroriste », alors qu’elle ne l’était que pour « association de malfaiteurs terroriste ». Ce qui lui fait encourir désormais une peine de réclusion criminelle à perpétuité expliquent nos confrères.

Les magistrats estiment que Priscilla M. aurait « renforcé la détermination d’Anzorov à passer à l’acte criminel », « facilité la localisation de la victime et de ce fait la commission de l’attentat », et « donné des arguments idéologiques pour commettre l’assassinat de Samuel Paty ». La jeune femme avait en effet eu des contacts directs avec le futur terroriste, sur les réseaux sociaux, les jours précédant le meurtre. Elle utilisait alors le pseudonyme « Cicatrice Sucrée ».

À l’issue de son interrogatoire, Priscilla M. a été maintenue libre sous contrôle judiciaire.

Lire aussi : 

NÎMES Assassinat de Samuel Paty, une femme en lien avec le tueur interpellée ce matin

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité