A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce mercredi 16 février

Cubas (Photo Anthony Maurin).
Cubas est toujours incertain avant le réception de Grenoble samedi (Photo Anthony Maurin).

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

 Nîmes Olympique

Cubas retrouve le terrain. Absent des terrains depuis sa fissure à un péroné contractée à Dijon (8 janvier dernier) le milieu de terrain nîmois a raté tous les matches depuis lors (Valenciennes, Pau, Dunkerque et Caen) et son indisponibilité a surtout bénéficié à Sidy Sarr qui a depuis enchaîné trois titularisations. Andrès Cubas (25 ans) a repris l’entraînement cette semaine mais il est top tôt pour savoir s’il pourra faire partie du groupe nîmois qui sera retenu samedi pour affronter Grenoble au stade des Costières. Un examen de contrôle de sa fissure sera effectué ce vendredi et cela déterminera si le Sud-Américain peut retrouver la compétition.

Samedi Moussa Koné et les Nîmois accueilleront Grenoble (Photo Anthony Maurin).

À sept points de tout. Bastia qui s’impose 4-2 au Havre lundi, Grenoble gagne 1-0 face aux Chamois niortais hier : les équipes du bas du classement se sont révoltés en ce début de semaine. S’il n’est pas utile que les Crocodiles s’alarment outre mesure, il convient de constater qu’aujourd’hui Nîmes Olympique est séparé de sept points de la cinquième place donnant le droit de jouer les barrages d’accession à la Ligue 1 et d’autant de points de la 18e place synonyme de barrage (contre le troisième du National) pour le maintien en Ligue 2. Difficile alors de savoir quel combat doivent livrer les Nîmois et la rencontre de samedi au stade des Costières face à Grenoble pourrait bien nous en dire un peu plus. En cas du victoire du NO, l’antépénultième serait relégué à dix longueurs mais en cas de défaite gardoise, la 18e place pourrait se rapprocher à quatre points du Nîmes Olympique. Mais les joueurs de Nicolas Usaï peuvent aussi voir plus haut car une victoire sur  Grenoble combinée à une défaite d’Auxerre à Niort ramènerait les Gardois à quatre points de la cinquième place. Finalement ce Nîmes Olympique – Grenoble ne manque pas de piment.

USAM

Mohamed Sanad et Julien Rebichon peuvent avoir le sourire, l’USAM est qualifiée pour les huitièmes de finale (photo Yannick Pons)

Déjà dix qualifiés. Après la septième journées de la phase des poules de la Ligue européenne, on y voit un peu plus clair pour la suite de la compétition. Il reste encore trois journées à disputer mais déjà 10 équipes ont assuré leur participation aux huitièmes de finale qui se joueront les 29 mars et 5 avril prochains). Il y a L’USAM, vainqueur de Pelister Bitola 25-23 hier au Parnasse, mais aussi Nantes, les Allemands de Magdebourg, Berlin, et Lemgo, les Portugais du Benfica, les Polonais du Wisla PlocK, les Danois de GOG, les Suédois de Sävehof et les Croates de Nexe. Il reste donc six billets à décrocher pendant que les Nîmois joueront à Athènes le 22 février, face à Schaffhausen le 1e mars et à Lisbonne le 8 mars. L’objectif pour la Green team sera de conserver sa première place pour affronter le quatrième de la poule C qui devrait être les Espagnols de Logrono La Rioja ou les Slovènes de Gorenje Velenje.

Arthur au coup d’envoi. Ce samedi 19 février, l’USAM recevra au Parnasse Aix-en-Provence pour le compte de la 17e journée de la Starligue. Un grand match lancé par un petit bonhomme. En effet, c’est Arthur, 2 ans habitant Valliguières, qui donnera le coup d’envoi. Une belle action pour l’association « Les Oreilles d’Arthur », créée par ses deux parents, Julie et Éric. Tous deux collectent des fonds pour offrir une paire d’oreilles à leur fils, né avec une aplasie bilatérale, c’est-à-dire sans oreilles et sans conduits auditifs. Il pourra retrouver l’ouïe grâce à une opération qui ne se pratique qu’aux États-Unis mais qui est très coûteuse (200 000€ pour les deux oreilles). Plus d’infos sur la page Facebook « Les oreilles d’Arthur« .

FF Nîmes métropole Gard

Deux Nîmoises en sélection. Pendant la trêve de 15 jours entamée par la Division 2 féminine, Nîmes métropole Gard compte deux de ses joueuses parties en sélection. Il y a Sebe Coulibaly, qui doit jouer ce mercredi avec le Mali à domicile, un match d’éliminatoire de la CAN (Coupe d’Afrique des Nations) 2022 face au Sénégal. Le match retour est prévu pour le 23 février. Enfin Mélissa Dacius va participer avec Haïti, aux éliminatoires de la Coupe du monde 2023 (en Nouvelle-Zélande). Haïti doit affronter le Honduras ce jeudi et les îles Saint-Vincent-et-Grenadines dimanche. En raison du contexte sécuritaire difficile en Haïti, le premier match se déroulera en République Dominicaine et le second à Cuba.

Norman Jardin et Marie Meunier.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité