ActualitésBagnols-UzèsCulture

TÉLÉVISION Un documentaire sur un Villeneuvois chasseur de sons en périple en Guadeloupe

Christian Holl arrive avec son appareil à capter des sons inaudibles à l'oreille humaine. (Marie Meunier / Objectif Gard)
À 14 ans, Christian Holl est entré au Petit conservatoire de Mireille et y a côtoyé les autres élèves comme Françoise Hardy, Franck Dutronc… (Marie Meunier / Objectif Gard)

Lundi 21 février, à 23h55, sera diffusé sur France 3 « Carnets sonores de Guadeloupe ». Il s’agit d’une série de documentaires pour valoriser les DOM-TOM. Dans ce nouvel épisode, on retrouvera le réalisateur de films animaliers Jean-Yves Collet qui a pris sa caméra pour suivre le périple de Christian Holl en Guadeloupe.

Installé depuis cinq ans à Villeneuve-lez-Avignon, Christian Holl exerce un métier unique au monde : il est chasseur de sons. À l’aide d’un procédé technique mélangeant capteurs, stéthoscopes et micro à l’impédance boostée, il capte des sons inaudibles – ou presque – à l’oreille humaine. En 2020, il est allé traquer les sonorités naturelles de l’archipel guadeloupéen.

Jean-Yves Collet a suivi Christian Holl dans divers lieux de cette île : du volcan de la Soufrière aux iguanes de l’île de la Désirade, de la bananeraie bio de Bouillante aux vestiges de la prison d’esclaves de Petit-Canal, des cris des bernard-l’ermite aux épines des cactus et leur musique enjouée…

À la Désirade, avec l’aide d’enfants, il est parti sur les traces du bernard-l’ermite qui se chasse à l’oreille. Sur les flancs de la Soufrière, il a capturé la respiration sulfureuse du volcan. Sur les ruines de la prison de Petit-Canal, il écoute les sons émis par un fromager — aussi appelé « arbre aux esclaves » — qui semble encore résonner de la mémoire des douleurs endurées…

Christian Holl utilise tous les sons qu’il collecte comme des instruments de musique et crée des mélodies uniques grâce à eux. Il en résulte une identité, une signature propre à chaque lieu. « L’idée est de décliner ce premier épisode aux autres territoires d’Outre-mer, afin de faire découvrir leurs beautés et leurs richesses à travers leurs empreintes sonores. Un deuxième épisode en Guyane est déjà écrit et prêt à être tourné. Mais la décision de poursuivre l’aventure ne m’appartient pas…« , a indiqué Christian Holl à France Télévisions.

« Carnets sonores de Guadeloupe », à voir le lundi 21 février, à 23h55, sur France 3. Documentaire réalisé par Jean-Yves Collet, produit par Flair Production avec la participation de France Télévisions. Durée : 52 minutes. 

Redécouvrez le portrait de Christian Holl sur Objectif Gard en cliquant ici. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité