ActualitésBagnols-UzèsCulture

BAGNOLS/CÈZE Festival de reggae : la mairie répond

Lors du Bagnols reggae festival, en 2019. (Photo : Hugo Roche / Service communication)
Le maire de Bagnols Jean-Yves Chapelet et l’organisateur du Bagnols Reggae Festival Jérôme Levasseur, en 2019 (Photo : Hugo Roche / Service communication)

La semaine dernière, les organisateurs du Bagnols reggae festival annonçaient que l’édition 2022, prévue en juillet prochain, n’aurait pas lieu au parc Rimbaud. 

En cause : le déplacement forcé de l’événement Bagnols plage, organisé l’été depuis deux ans sur le terrain voisin des Hamelines, vers le parc Rimbaud. D’après nos informations, le problème vient de la trop grande proximité du terrain qui accueillait jusqu’ici l’événement avec le champ captant d’eau potable des Hamelines. 

La mairie a donc décidé de consacrer une partie du parc Rimbaud à Bagnols plage, « ne nous laissant aucun espoir de pouvoir y organiser le festival tel que nous l’imaginions », regrette l’organisation du Bagnols reggae festival dans un communiqué publié vendredi dernier.

Dans un communiqué diffusé à la presse ce vendredi après-midi, la mairie, restée jusqu’ici silencieuse, répond et explicite sa position. 

Le maire Jean-Yves Chapelet dit « regretter sans polémique », le choix des organisateurs du festival de reggae de ne pas organiser leur événement cet été au parc Rimbaud. Il explique que si la partie Est du parc sera réservée à Bagnols plage, « La Ville met à disposition le parc dans une nouvelle configuration qui permet d’accueillir sur la partie Ouest environ 5000 personnes pour des concerts notamment. Le Reggae y est le bienvenu. Cette partie du site sera également utilisée par les associations qui chaque année organisent des manifestations et/ou festivités (Comité des Fêtes, Rassemblement des coccinelles, Festival Pin’up…). » 

Les deux parties du parc seront « clôturées et hermétiques l’une par rapport à l’autre. La circulation des piétons est maintenue par un cheminement le long des clôtures afin de conserver l’accès public (ce qui n’était pas le cas lors des périodes de Festivals) », précise la mairie. 

La ville rappelle ensuite son soutien au festival de reggae, avec des versements à l’association organisatrice de subventions de « 20 000 € en 2019 et 20 000 € en 2021 (alors que le Festival n’a pas eu lieu). Tous les frais inhérents à l’organisation du Festival 2019 ont généré environ 100 000 € de dépenses pour la Ville et l’agglo (personnel municipal, fluides (eau, électricité, sécurité, nettoyage urbain, ordures ménagères, achat de billets…). » Ce faisant, « On ne peut pas laisser dire que la Ville n’a pas soutenu les organisateurs et le Festival », souligne le maire. 

La mairie rappelle ensuite que « la culture à Bagnols ne se limite pas et fort heureusement à un festival de Reggae » et évoque la nouvelle salle de spectacles, qui va être construite en lieu et place de la Pyramide pour un investissement de 4,2 millions d’euros. « Et cet été, la programmation sera au rendez-vous pour tous grâce au travail des services et de nos partenaires », conclut le maire. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité