ActualitésBagnols-Uzès

BAGNOLS/CÈZE La carré de la Citadelle va être rasé

Le carré de la Citadelle, à Bagnols, va être rasé. Certains commerçants ont mis la mairie en procès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le carré de la Citadelle, à Bagnols, va être rasé. Certains commerçants ont mis la mairie en procès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La mairie a des projets pour le quartier de la Citadelle, et plus précisément pour le centre Fleming, le carré de la Citadelle, qui accueille des commerces. Certains d’entre eux s’inquiètent, et sont même en procès contre la mairie. 

« Le bâtiment a des fuites partout. L’électricité c’est n’importe quoi, il n’y a pas d’isolation et le chauffage marche avec des rallonges électriques » : le portrait brossé du carré de la Citadelle, propriété de la mairie, par le maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet, n’est pas des plus flatteurs, et n’est, du reste, pas partagé par certains des commerces qui l’occupent. Reste que la mairie « a pris la décision de raser le bâtiment, pour refaire un centre de vie au quartier », annonce le maire. 

L’idée est de « reconstruire en gardant la même destination aux lieux, à savoir du commerce et des locaux associatifs », poursuit l’élu. Seulement voilà : pour raser, encore faut-il sortir tous les occupants. C’est là que ça coince. Sur les sept commerces, « on a trois points durs », admet le maire.

Les baux commerciaux sont renouvelés tous les trois ans, donc « certains arrivent à expiration. Pour d’autres on doit attendre l’anniversaire et certains vont être dédommagés », précise celui qui se donne « trois ou quatre ans encore » pour récupérer l’entièreté des baux. 

Parmi les « points durs » signalés par le maire, on retrouve le  »Burger Pizz »’. « On a reçu une lettre d’huissier en décembre nous demandant de quitter les lieux », avancent le gérant et son associé, ulcérés, qui veulent rester anonymes. Les deux hommes ont, comme deux autres commerces, pris un avocat pour plaider leur cause et mis la mairie au tribunal. 

La mairie leur reproche « de ne pas avoir donné un document, mais elle aurait pu nous appeler pour trouver une solution », estiment-ils, assurant n’avoir aucun problème d’impayés avec la Ville, et avoir conduit des travaux pour rafraîchir les locaux. Et ce dans un contexte déjà difficile. « On a repris il y a deux ans en plein covid et on nous remet la tête sous l’eau », soufflent-ils. « Certains ont repris les baux en sous-main et d’autres ne se sont pas déclarés au registre du commerce », affirme le maire. 

Dans le cas du  »Burger Pizz »’, le document manquant est celui qui actait le changement de nom sur le bail. Un peu léger aux yeux des deux associés, qui affirment ne pas avoir été informés des projets de la mairie pour le carré de la Citadelle. Ce que réfute le maire : « Nous avons pris contact avec l’association de quartier, ils sont au courant », jure l’élu. 

Reste que nos deux commerçants sont dans l’incompréhension. « Pourquoi ne pas discuter avec nous ? Nous ne sommes pas fermés à un projet qui tiendrait la route », disent-ils avant de pointer le parking, en face du carré, fermé par la mairie par de gros blocs de pierres. Il n’y a pas de corrélation entre les deux dossiers selon la mairie. « Le parking a été fermé pour pouvoir procéder à son déclassement du domaine public », explique Jean-Yves Chapelet, alors que le magasin King Jouet a prévu de déménager sur un terrain mitoyen qui donnerait sur l’avenue Alphonse-Daudet. 

Le parking sera ensuite vendu au magasin dans le cadre de son déménagement. En attendant, nos deux associés du « Burger Pizz' » l’affirment : « On ne va pas se laisser faire. » La décision de justice concernant leur dossier est attendue très prochainement. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité