ActualitésBagnols-UzèsCultureGard

UZÈS Le festival photo des Azimutés revient en version itinérante

"Gentiane" de Maxcasa. Le photographe expose à la mairie d'Uzès. (photo Maxcasa)
« Souche » de Guillaume Binet. (photo Guillaume Binet)

Le festival photo des Azimutés est de retour en ce mois de mai, avec une nouvelle formule itinérante sur le territoire de l’Uzège. Dans un premier temps, le rendez-vous est donné à Uzès jusqu’au 14 mai. 

Les visiteurs pourront découvrir 12 panneaux photographiques, créés avec le concours d’une quarantaine d’artistes, qui parlent de reliance, de connexion, d’écologie, de prendre soin, afin de prendre conscience de l’impact de nos choix et de nos actes. Ils seront visibles à la médiathèque ainsi que dans la cour de la mairie. En plus de ces panneaux, deux séries spéciales seront à découvrir. Dans la chapelle de la médiathèque, le photographe indépendant Guillaume Binet expose « L’esprit des lieux », véritable immersion dans les bois en quête d’un souffle, d’une pulsation presque insaisissable, là où il n’y a pas de présence humaine. Le vernissage a lieu ce vendredi 6 mai, à 18h.

Glaner, cueillir, ramasser. C’est le sujet qu’a choisi de présenter Maxcasa. En véritable Millet des temps modernes, il explore en images cette pratique ancestrale et interroge la cueillette sauvage comme une réponse aux nombreuses dérives liées à l’exploitation agricole. Il sera présent ce samedi 7 mai, à midi, à la mairie d’Uzès.

« Être sensibilisé et agir à son tour »

Le festival des Azimutés s’exportera ensuite à la médiathèque de Belvezet, du 18 au 28 mai. « Notre désir est de créer un réel parcours itinérant sur le territoire entier du Gard afin d’offrir la possibilité à tous d’accéder à cette exposition, être sensibilisé et agir à son tour », indiquent les organisateurs. Dans ce nouveau lieu, on pourra profiter du travail « Au-delà du miroir » de Sophie Saâda, avec un florilège de portraits, créatures fantastiques et âmes fantasques, entre mythes et réalité. Elle sera là le vendredi 20 mai, à 17h.

« En route pour l’aventure » de Loïc Casanova. (photo Loïc Casanova)

Dans un troisième temps, du 21 au 31 juillet, le festival se poursuivra à Saint-Quentin-la-Poterie, dans le Tiers-lieu (place de la Liberté). Loïc Casanova y affichera sa série « La tête dans les nuages », pour nous donner de quoi rêver.

Plus d’informations sur le site des Azimutés en cliquant ici.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité