ActualitésGardPolitique

LÉGISLATIVES 4e circonscription : Philippe Ribot a choisi sa suppléante

Philippe Ribot (Photo Objectif Gard)
Aïcha Benali a accepté de relever le défi auprès de Philippe Ribot. (Photo Corentin Migoule)

Officiellement investi sur la 4e circonscription pour les Législatives par la majorité présidentielle en fin de semaine dernière, le maire de Saint-Privat-des-Vieux a proposé à Aïcha Benali d’être sa suppléante, laquelle a accepté.

Au lendemain de l’obtention de l’investiture de la majorité présidentielle pour les élections législatives sur la 4e circonscription après avoir migré de l’UDI au groupe « Agir », Philippe Ribot s’est mis en quête d’une suppléante. À 30 petits jours du premier tour, le maire de Saint-Privat-des-Vieux pense avoir trouvé le profil idoine en la personne d’Aïcha Benali, 56 ans, fondatrice du réseau d’entrepreneures Start Women, particulièrement influent sur le bassin alésien.

Celle qui est aussi gérante du mas Chansonnet à Allègre-les-Fumades se dit « surprise » par la proposition du conseiller départemental du canton d’Alès 2 qu’elle a connu lors d’événements sportifs, le duo étant adepte de la course à pied. Elle l’a finalement acceptée pour « former un tandem complémentaire et efficace au service du Gard » en associant « sens de l’écoute » et « goût prononcé pour le travail ». Et, si Philippe Ribot est « convaincu que le projet d’Emmanuel Macron est le plus à même de répondre aux intérêts des Gardois », Aïcha Benali l’est tout autant. Réserviste citoyenne, la quinquagénaire s’est régulièrement prononcée en faveur des idées macronistes tout au long de la campagne présidentielle via ses réseaux sociaux.

 « La République En Marche, même avant que ça existe, j’attendais ça ! J’ai tout de suite adhéré à cette complémentarité des compétences de gens qui viennent de tous bords. Il faut arrêter avec ces partis binaires où l’on doit forcément être soit à Gauche, soit à Droite », justifie cette ancienne militante du Parti socialiste. Afin de « ne pas froisser » les adhérentes de l’association Start Women qui auraient « une autre sensibilité » que la sienne, Aïcha Benali expliquera le sens de son engagement dans une interview à lire prochainement sur Objectif Gard.

Corentin Migoule

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité