A la uneActualitésBagnols-UzèsSociété

PUJAUT Théophile Leroy, acteur accompli au casting de « Visions », la nouvelle série de TF1

Théophile Leroy incarne Sacha dans la nouvelle série policière de TF1 "Visions", qui sera diffusée à partir de lundi 16 mai. (DR)
Théophile Leroy incarne Sacha dans la nouvelle série policière de TF1 « Visions », qui sera diffusée à partir de lundi 16 mai. Il évolue aux côtés de l’actrice Anne Marivin, qui joue sa mère dans la fiction. (DR)

Dès 21h10, ce lundi 16 mai, TF1 diffusera les premiers épisodes de sa nouvelle série policière événement « Visions ». Au casting, on retrouve Louane Emera, Anne Marivin, Marie-Ange Casta, Soufiane Gerrab… et Théophile Leroy. C’est le premier tournage pour ce jeune homme de 25 ans, atteint d’autisme, qui a grandi dans le Gard, à Pujaut. Et il a tout des grands acteurs. 

En raison de son handicap, il était compliqué pour Théophile Leroy de nous parler lui-même sa fabuleuse expérience sur les plateaux de tournage. Sa maman, qui souhaite rester anonyme, l’a accompagné tout au long de cette « parenthèse de rêve » et nous l’a racontée.

Pour cette nouvelle série, les casteurs cherchaient un jeune homme en situation de handicap mental, qui ne fasse pas semblant de jouer. Ils ont contacté une comédienne qui tient une école de théâtre à Pujaut pour savoir si elle n’avait pas des élèves de ce profil dans ses cours. Elle n’en a pas, mais connaît très bien la maman de Théophile avec qui elle est amie. Elle a vu son fils organiser des saynètes en famille dès qu’elle passait à la maison. Finalement, la maman de Théophile accepte qu’il passe le casting, sans franchement y croire.

Les deux premiers épisodes de « Visions » seront diffusés ce lundi 16 mai sur TF1, à partir de 21h10. (DR)

Début mars 2021, le jeune homme passe les auditions et tape dans l’oeil du réalisateur Akim Isker. Dix jours avant le début du tournage, la famille de Théophile apprend qu’il est pris. « À ce moment-là, on se lance ensemble dans une aventure. Mais on ne sait pas où elle mène. On a pris un risque car Théophile est autiste et a la capacité de parler avec les autres, seulement dans son univers à lui », confie sa maman. Le réalisateur est très sensible et adapte les fréquences de tournage au rythme du jeune acteur, ce dernier a un coach dédié, les autres comédiens jouent le jeu. Tout se passe pour le mieux et Théophile se transcende.

Même quand il a dû tourner de 23h à 6h30 du matin, il « a scotché tout le monde. Alors que l’équipe était épuisée, il continuait à faire des propositions de textes. Il s’est exprimé et s’est révélé« , rapporte avec fierté et émotion sa maman. Celle-ci ajoute : « S’il y a un message à tirer de cette aventure, c’est que quand on est à sa place, il n’y a plus de limites. Le réalisateur n’a pas cherché à le formater. Il a montré Théophile tel qu’il est à l’écran et avec toutes ses richesses. (…) Il a eu une place où il était reconnu, encouragé pour ce qu’il est. Il a fait le même job que les autres comédiens et a eu de la reconnaissance. »

Six jours de tournage autour de Forcalquier

Au total, Théophile a tourné trois jours en mai et trois jours en juillet autour de Forcalquier. Quand il est retourné dans la structure spécialisée où il vit, c’était différent. Le personnel lui a découvert un sourire qu’il ne lui connaissait pas. Il y a quelques temps, Théophile et sa maman ont eu la chance d’assister à une projection privée pour découvrir les deux premiers épisodes en exclusivité. « C’est beaucoup d’émotions. On a le sentiment de l’avoir accompagné pour ses premiers pas et ça y est, il marche« , métaphorise-t-elle.

Est-ce que Théophile refera d’autres castings à l’avenir ? « Pourquoi pas mais que dans des projets où il puisse se réaliser et pas dans un objectif de gloire. Il n’est pas du tout dans cet univers là. Mais il est heureux quand il interprète et il apporte beaucoup aux autres comédiens« , répond sa maman. Reste à découvrir son fils à l’écran lundi soir. Théophile interprète le rôle de Sacha, jeune homme porteur de handicap et suspecté du meurtre de sa petite cousine car son bracelet se retrouve dans sa chambre. Il évolue aux côtés d’Anne Marivin qui interprète sa mère dans la série.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité