A la uneActualitésNîmesPolitiqueSociété

NÎMES Nouveau plan de circulation : voici tout ce qui va changer

À partir du 7 juin, une partie de la rue Jean-Reboul ne sera accessible qu’aux riverains et aux commerçants (photo Norman Jardin)

Ce mardi, lors d’une concertation, la ville de Nîmes a présenté les nouveaux plans de circulation dans le périmètre du futur Palais des congrès. Le sens de circulation va changer pour certaines rues et d’autres seront fermées à partir du 7 juin.

Une soixantaine de personnes étaient présentes ce mardi soir à l’auditorium de Pablo-Neruda. Elles sont venues découvrir le nouveau plan de circulation aux abords du chantier du futur Palais des congrès. Après une courte présentation, le jeu des questions-réponses débute. Les mains se lèvent pour demander la parole et les représentants, Julien Plantier (1er adjoint délégué à l’Urbanisme), Richard Flandin (adjoint délégué aux Aménagement urbains, à la voirie, à l’éclairage et au plan lumière) et Claude De Girardi (adjointe de quartier, déléguée à la Mobilité, à la circulation et au stationnement) sont aussitôt assaillis de questions.

Sens de circulation inversé rue Hôtel-Dieu et Jean-Reboul

L’ambiance est parfois passionnée et les inquiétudes sont nombreuses pour les riverains. Des nuisances sonores au sens de circulation, en passant par les places de parking et les sorties de garages, les Nîmois interpellent les élues pendant 1h30. Le nouveau plan de circulation dans le périmètre des travaux, qui prendra effet à partir du 7 juin 2022, a été dévoilé. Les Nîmois vont devoir changer leurs habitudes dans ce quartier car la rue Hôtel-Dieu sera mise en sens unique, et le sens sera inversé dans la partie basse de la rue du Mail pour accéder à la rue de Saint-Gilles.

La Porte de France ne sera accessible qu’aux riverains et aux commerçants (photo Norman Jardin)

De manière également définitive, il sera impossible de passer en voiture sous la Porte de France, sauf pour les habitants du quartier et les livraisons. Enfin le sens de circulation sera inversé dans la rue Jean-Reboul qui ne sera accessible qu’aux riverains et aux livreurs. Quant aux rues Sainte-Ursule et Ducros, elles ne seront accessibles que par l’intermédiaire d’une borne. Le quartier va progressivement changer de visage puisqu’à l’issue des travaux, à l’automne 2025, la zone située entre les rues Bigot, Porte de France, de la République et le boulevard des arènes sera entièrement réservée aux piétons.

Un quartier réservé aux piétons en 2025

Le périmètre sera bien entendu accessible aux riverains et aux livreurs et le sens de circulation de la rue Bigot sera inversé. « La volonté est de mettre une communication en amont pour échanger avec les riverains. Ce genre de travaux à un impact sur le quotidien des riverains et aussi beaucoup d’inquiétudes qui sont légitimes. Un certain nombre d’habitudes vont évoluer, mais le plus délicat dans ce type de projet c’est d’éviter que les gens se retrouvent en situation de surprise, par rapport aux modifications », conclut Julien Plantier, le premier adjoint du maire de Nîmes.

Norman Jardin 

Articles similaires

Un commentaire

  1. Donc, si je comprends bien, en rendant les secteurs Bigot, Porte de France, République et Arènes aux piétons, vous allez supprimer le Trambus ?

    Quel gâchis !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité