A la uneActualitésAlès-CévennesÉducationEnvironnement

BOISSET-ET-GAUJAC Les CM1 face à une maquette pour expliquer les phénomènes de crue

(Photo François Desmeures / Objectif Gard)
La classe de CM1 de Franck Lotzer devant la maquette construite par un Saint-Hilairois (photo François Desmeures / Objectif Gard)

Boisset a beau ne pas être située dans le lit du Gardon, la commune est concernée par les inondations provoquées par les ruissellements. L’outil pédagogique d’Alès Agglo traite aussi de ce type de crue, afin que les enfants abordent la notion de risque majeur. 

Heureusement que l’imagination des enfants est sans limite ! Parce qu’avec une terre sèche et 25° au thermomètre à 10h – heure du rendez-vous fixé en mairie pour les CM1 de l’école du village – il en fallait pour se projeter autour de l’équinoxe, quand les cieux dégorgent les eaux réchauffées par la température de la Méditerranée. À Boisset, si le camping jouxte le Gardon – « mais est surélevé et possède une zone de mise en sécurité », rassure le maire, Julien Heddebaud – ce sont les eaux de ruissellement qui posent problème. Celles-là même qui ont emporté une partie de la chaussée du village, à l’automne dernier.

Mais avant la maquette, les enfants passent par un couloir de photos qui rappellent les grands. épisodes subis par le département, comme 1958 en Cévennes, 1988 à Nîmes, 1995  Anduze ou encore la fameuse crue de 2002. La maquette propose différents paliers dans la dynamique de la crue, et des alertes qui en découlent. En face, la « maison résiliente » dresse la liste de tous les dispositifs qui peuvent se révéler utiles dans une maison sous menace d’infiltration, comme l’aménagement d’une zone refuge, l’arrimage des objets flottants ou la sécurisation du réseau électrique. Enfin, sur fond vert, les élèves s’exercent devant une carte de France à établir une prévision des alertes météorologiques.

Les élèves ont réalisé un bulletin des alertes météo sur fond vert, sous le regard du maire, Julien Hebbedaud, et du président de l’Agglo, Christophe Rivenq (photo François Desmeures / Objectif Gard)

« Vous avez déjà vu le Gardon inondé ? », lance Julien Heddebaud à la classe, après que le film a invité les personnes à rester chez elles. Et le « Oui » est unanime, preuve que la curiosité l’emporte bien souvent sur les règles de sécurité. « On a mené une petit travail de préparation avec les élèves », présente le professeur de la classe, Franck Lotzer. L’école en a profité pour réaliser un exercice du plan particulier de mise en sécurité (PPMS), pour faire entrer en résonnance théorie et pratique.

Avant de rallier d’autres communes à l’automne, l’outil de l’agglomération a fait étape à Boisset-et-Gaujac à l’occasion de la fête de la nature, qui s’achève ce samedi. L’exposition consacrée aux abeilles reste visible ce vendredi 20 mai à la bibliothèque. À 19h, à la salle polyvalente, le président de l’association Abeille et sagesse, Maurice Rouvier, animera une conférence sur le thème Les abeilles et la biodiversité. Samedi 21 mai, de 9h à 12h, la maquette interactive sera en accès libre à la mairie. Puis, à 11h30, sur la place du Marché, bourse d’échanges de plants et de graines. Tandis que, à 9h et prévue pour durer deux heures, une randonnée de six kilomètres partira de la bibliothèque.

François Desmeures

francois.desmeures@objectifgard.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité