ActualitésEconomieGard

OCCITANIE La Banque des Territoires veut soutenir l’économie

L'aide s'élève à 152€ (photo Pixabay)
Photo d’illustration (Photo Archives Norman Jardin).

À l’occasion de l’annonce des résultats nationaux de la Caisse des Dépôts, dont elle est l’un des cinq métiers, la Banque des Territoires dresse le bilan de son activité en 2021 en Occitanie (prêts, investissements…), et fait le point sur son engagement en faveur de la reprise économique régionale.

Quelques chiffres clés pour démarrer. 1,1 milliard d’euros dont 956 millions sur le logement social et 45 millions d’investissement en fonds propres. Concernant les montants de prêts signés, pour les dépôts et consignations on parle de 4,85 milliards d’euros d’encours de dépôts et de 393 millions d’euros d’encours de consignations. Pour le Plan Investissements Avenir, la France s’est engagée jusqu’en 2030à hauteur de 6,2 millions d’euros.

« En 2021, les équipes de la direction régionale Occitanie de la Banque des Territoires se sont fortement mobilisées aux côtés de l’ensemble des acteurs territoriaux d’Occitanie afin d’être un partenaire de la relance économique au sortir de la crise sanitaire. Les enjeux environnementaux, économiques et sociétaux auxquels nous devons répondre sont majeurs et nous sommes, au quotidien, engagés auprès de tous nos clients et partenaires pour permettre le développement de projets stratégiques pour le développement et l’attractivité de nos territoires, notamment en matière de construction et de réhabilitation des logements sociaux, de production d’énergies renouvelables, de développement d’infrastructures numériques et de transport, de montée en gamme des hébergements touristiques ou encore d’accompagnement des professions juridiques« , souligne Annabelle Viollet, directrice régionale Occitanie de la Banque des Territoires.

Photo d’illustration (Photo Pixabay)

Chez nous, la Banque des Territoires se mobilise également pour le programme Territoires d’industrie lancé en novembre 2018. Elle déploie à ce titre des crédits pour cofinancer les études d’ingénierie et une enveloppe d’un montant d’environ 100 millions d’euros par an d’ici à 2022, afin d’investir sur fonds propres dans les 146 territoires concernés par le programme. Sur les dix projets désignés « Territoires d’industrie » le Gard Rhodanien est bien représenté.

Pour le tourisme, là aussi le gard figure en bonne place. En devenant partenaire de la Foncière Soleil Invest (FSI), la Banque des Territoires a participé, à hauteur de 1,34 million d’euros, au financement de la transformation et de la réhabilitation de l’ancien siège de la Chambre de commerce et d’industrie du Gard en un complexe hôtelier haut de gamme. En contribuant à la réalisation de ce projet structurant sur le centre-ville de Nîmes, la Banque des Territoires confirme son ambition d’accélérer le développement des capacités d’hébergement et l’attractivité des équipements touristiques.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité