ActualitésBagnols-UzèsPatrimoineSociété

LE PIN Une quarantaine de bénévoles construit un four banal pour le village

Patrick Palisse, maire de Le Pin, présente le four banal à Jean-Christian Rey, président de l'Agglomération du Gard rhodanien, et à Anthony Cellier, député de la 3e circonscription du Gard. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Patrick Palisse, maire du Pin, présente le four banal à Jean-Christian Rey, président de l’Agglomération du Gard rhodanien, et à Anthony Cellier, député de la 3e circonscription du Gard. (Marie Meunier / Objectif Gard)

700 briques réfractaires, 135 tonnes de sable, 600 sacs de ciment et 2 000 tuiles pour le toit. C’est ce qu’il a fallu pour construire le four banal de la commune du Pin, dans le Gard rhodanien. Depuis le 31 mars 2021, une quarantaine de bénévoles et plusieurs artisans du village s’attellent à ce projet.

Projet né de l’esprit du précédent maire, Francis Rouzaud, qui avait à coeur de construire un four à pain, comme celui restauré de Pougnadoresse. Beaucoup d’emplacements ont été envisagés avant de déposer un permis sur la Grand’Terre. Les travaux ont commencé grâce aux volontaires du village, pas du tout du métier. Ils ont suivi les plans remis par un architecte et participaient au chantier trois demi-journées par semaine.

Des paysans donnent des pierres du pays (Sabran, Saint-Pons-la-Calm…). Le 11 décembre 2021, la toiture du bâtiment accueillant le four est posée. En janvier, les petites mains bénévoles ont construit toutes les annexes (abri, barbecue…). Le but final étant de faire de ce four banal, l’épicentre d’un espace dédié aux instants conviviaux et festifs au village. Il sera géré par la maire ou une commission municipale. Des manifestations autour de ce lieu devraient très vite être organisées, l’école sera aussi associée autour d’animations.

Les travaux devraient être terminés pour septembre. Reste à terminer le crépi du mur, la chape avec le carrelage et les WC publics intégrés dans un ancien transformateur EDF. Il a coûté au total 60 000€, subventionnés à 80% par l’État, la Région Occitanie, le Département du Gard et l’Agglomération du Gard rhodanien. Ce four d’1,70 mètre de diamètre, 100% traditionnel, sera inauguré en septembre. Entièrement fermé, la chaleur de ses braises permettra de cuire différents mets : pains, pizzas… De quoi nourrir toutes les bouches lors de sympathiques soirées autour du feu.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité