ActualitésNîmesSports Gard

JEU PROVENÇAL Grand Prix Midi Libre : Anthony Kerfah entre dans la légende avec un cinquième titre

Mohamed Benmostefa, Manuel et Anthony Kerfah (Photo Thierry Caligo)
La légende René Macari (en blanc) a donné le coup d’envoi fictif de cette finale (Photo Corentin Corger)

Vainqueur avec son frère Manuel et Mohamed Benmostefa, Anthony Kerfah vient de remporter à Nîmes la 69e édition du Grand Prix Midi Libre. Avec ce cinquième sacre dans l’épreuve, il rejoint cinq autres quintuple vainqueurs dont la légende René Macari, présent cet après-midi au Bosquet. 

Macari, Bonfort, Arpinon, Ferret, Carbuccia… Voici cinq noms qui ont fait la légende du Grand Prix Midi Libre car ils l’ont remporté cinq fois. Désormais une sixième étoile vient de faire son entrée dans ce panthéon : Anthony Kerfah ! Avec son frère Manuel (deuxième victoire) et le talentueux Mohamed Benmostefa (premier succès), le tireur de l’ABC Draguignan a remporté en fin d’après-midi la 69e édition d’un des plus prestigieux concours de Jeu provençal.

Pour ce retour du Midi Libre après trois ans de pandémie, 250 triplettes étaient sur la ligne de départ samedi sur le parvis du stade des Costières. Partie à Générac en 2016, l’épreuve était de retour à Nîmes avec la finale organisée au Bosquet des Jardins de la Fontaine où c’est tant écrit l’histoire du Midi Libre. Si on était loin des 5 000 spectateurs dans les arènes pour la finale comme à la grande époque, près de 300 passionnés étaient réunis pour assister à la finale qui a démarré peu avant 17 heures.

Il y avait du monde cet après-midi au Bosquet (Photo Corentin Corger)

Face au trio Fontani, Lassagne et Kimouche, l’équipe d’Anthony Kerfah démarrait fort et menait rapidement 6-1. La partie aurait pu être pliée rapidement si le Dracénois ne tirait pas le cochonnet et manquait l’occasion de marquer des points importants. Un tournant dans cette finale puisque derrière les Varois se réveillaient et revenaient au tableau d’affichage à 8/8. Mais Kerfah et les siens ne paniquaient pas et faisaient valoir leur supériorité pour finalement s’imposer 13/9.

Anthony Kerfah entre donc dans la légende du Midi Libre avec ce quatrième succès consécutif, le cinquième au total après le premier obtenu en 2011. À seulement 39 ans, il risque d’inscrire encore son nom au palmarès de ce concours. Du côté des triplettes gardoises, deux sont parvenues à se hisser en quart de finale et à atteindre les Jardins de la Fontaine et le dernier carré. Jacques Vaillant, âgé de 81 ans, a fièrement représenté la Boule joyeuse de Beauvoisin en compagnie de Christian Vargas et Frédéric Rousseau. Ils ont été éliminés par les vainqueurs 13/11.

C’est face aux finalistes que le trio de Laudun composé de Pierre Latard, David Gaillard et Patrick Maringolo s’est incliné au même stade sur le score fleuve de 13/4.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité