A la uneActualitésCultureGardNîmes

NÎMES Jean-Louis Trintignant inhumé dans la plus stricte intimité

Claude Lellouche dans les bras de Nadine Trintignant (Photo yannick Pons)
Nadine Trintignant et Claude Lelouch ont accompagné Jean-Louis Trintignant dans sa dernière demeure (Photo Yannick Pons)

L’acteur et réalisateur Jean-Louis Trintignant, décédé vendredi dernier à l’âge de 91 ans, a été inhumé ce midi au cimetière du Pont de Justice à Nîmes dans la plus stricte intimité. Il a vécu ses derniers jours du côté d’Uzès. 

Au fil d’une carrière de comédien débutée dans les années 1950, le fils de l’ancien maire de Pont-Saint-Esprit, Raoul Trintignant, et neveu des pilotes automobiles, Maurice et Louis Trintignant, Jean-Louis Trintignant acquiert une renommée internationale. Il s’installe dans sa maison d’Uzès en 1985. Très marqué par la mort de sa fille Marie en 2003, il se produit avec une certaine rareté sur les planches.

Jean-Louis Trintignant a été inhumé dans la plus stricte intimité au cimetière du Pont de Justice de Nîmes (Photo Yannick Pons)

Quelques personnalités l’ont accompagné dans sa dernière demeure nîmoise dont le chanteur Marc Lavoine, le journaliste Claude Sérillon et Claude Lelouch, le réalisateur du film mythique Un homme et une femme palme d’or du festival de Cannes 1966, Oscar du meilleur film étranger en 1967 et Oscar du meilleur scénario original. « Il fait partie des immortels », a déclaré Claude Lelouch (au Journal du Dimanche), qui a dirigé l’acteur sur ce film d’amour magnifique avec Anouk Aimée. Un dernier « Chabadabada, chabadabada » pour rejoindre les étoiles.

Yannick Pons

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité