ActualitésBagnols-UzèsSociété

SAINT-ÉTIENNE-DES-SORTS Le Handiraid des sapeurs-pompiers fait escale

La maire de Saint-Étienne-des-Sorts Patricia Garnero a remis un trophée au nom du village au président du Handiraid Christian Corsini (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
La maire de Saint-Étienne-des-Sorts, Patricia Garnero, a remis un trophée au nom du village au président du Handiraid, Christian Corsini (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Depuis trente ans, une équipe de sapeurs-pompiers bénévoles férus de nautisme organise chaque année le Handiraid, un raid sur la Saône et le Rhône avec des personnes en situation de handicap. Depuis des années, l’épreuve fait escale à Saint-Étienne-des-Sorts, comme ce mercredi soir. 

Saint-Étienne-des-Sorts, village étape : l’impressionnante logistique du Handiraid des sapeurs-pompiers a bivouaqué ce mercredi soir dans le petit village rhodanien après une journée marquée par la pluie et des conditions de navigation pas faciles. « On a eu des conditions difficiles, beaucoup de vent et de vagues notamment sur la Saône », explique Christian Corsini, président de l’association depuis ses débuts en 1992. 

Le raid est parti de Montmerle-sur-Saône (Ain) dimanche matin et s’achèvera vendredi soir à Port-Saint-Louis-du-Rhône (Bouches-du-Rhône) après une dernière escale ce jeudi à Aramon. Plus de 150 personnes participent au raid, dont 26 personnes en situation de handicap. C’est un peu moins qu’à l’accoutumée, « car nous avons eu beaucoup de problèmes à trouver du personnel médical », précise l’organisateur.

Sortir du milieu hospitalier 

Reste que tout le monde est heureux d’avoir pu repartir, après deux ans de covid. Toujours avec le même principe : l’inclusion des personnes en situation de handicap. « On ne fait pas de différence. Pour nous ce sont des copains. On chahute, on rigole ensemble, pour nous le handicap n’est pas une barrière », développe Christian Corsini. L’idée est aussi de sortir les personnes en situation de handicap, parfois lourd, du milieu hospitalier. 

« À la fin, ils ne veulent pas rentrer », sourit le président de l’association. « Cette épreuve démontre que les personnes handicapées ne sont pas des êtres à part, qu’elles peuvent faire et non uniquement regarder faire, et participer à de nombreuses activités contrairement au idées reçues », lance la maire de Saint-Étienne-des-Sorts, Patricia Garnero, avant de remettre symboliquement un chèque de 100 euros et un trophée au nom de la commune au président du Handiraid. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité