A la uneGardNîmes

NÎMES L’engagement des sapeurs-pompiers honoré

La remise des casques est un moment symbolique pour ces nouveaux pompiers (Photo Corentin Corger)
La préfète Marie-Françoise Lecaillon saluant un pompier (Photo Corentin Corger)

En cette journée nationale des sapeurs-pompiers, une importante cérémonie s’est déroulée ce matin à Nîmes d’abord à l’esplanade puis au monument aux morts afin d’honorer le dévouement des pompiers gardois. Jean-Michel Langlais, directeur du Sdis 30, a été promu contrôleur général. 

La journée nationale des sapeurs-pompiers a vocation à honorer l’engagement et le dévouement des sapeurs-pompiers ainsi qu’à commémorer la mémoire de ceux disparus en service commandé. Et à Nîmes, un bel hommage a été rendu avec une cérémonie d’environ deux heures. Sous un soleil de plomb sur le sable de l’esplanade, de nombreuses distinctions ont été remises notamment des médailles de la sécurité intérieure par la préfète Marie-Françoise Lecaillon.

Ensuite, ce sont les nouvelles recrues des sapeurs-pompiers volontaires (promotion 2022) et professionnels (promotion 2021 ayant terminé leur formation) qui ont eu droit à la remise symbolique de leur casque avec les élus présents. L’adjointe Pascale Venturini représentée la ville de Nîmes avec l’élu Richard Schieven, Richard Tibérino pour Nîmes métropole et Vincent Bouget pour le Conseil Départemental. Concernant les élus avec un mandat national, seuls les trois députés du Rassemblement National étaient présents : Nicolas Meizonnet, Yoann Gillet et Pascale Bordes.

Pour décorer le colonel Langlais, il fallait au moins si mettre à trois (Photo Corentin Corger)

Il s’agissait de leur première sortie officielle pour les deux nouveaux élus qui affichaient fièrement leur écharpe tricolore. Le député Philippe Berta et les sénateurs Laurent Burgoa ainsi que Denis Bouad manquaient à l’appel. Puis, le colonel Jean-Michel Langlais, directeur du SDIS 30, a été promu au grade de contrôleur général. Instauré en 2016, il s’agit du plus haut grade chez les sapeurs-pompiers qui vise à une meilleure reconnaissance des emplois supérieurs de direction des services départementaux d’incendie et de secours (Sdis).

Cette mise à l’honneur de l’engagement des pompiers est un moment fort surtout à l’aube de la saison des feux de forêts qui a déjà débuté dans un département très sec. Les soldats du feu risquent ainsi d’être sollicités cet été. Sur l’estrade, c’était l’heure pour Alexandre Pissas, président du Sdis, de prendre la parole et de rappeler les moyens financiers dont disposent les pompiers gardois. Il s’agit d’un budget de 110 à 120 millions d’euros avec une subvention importante versée par le département depuis deux ans qui s’élève à 10 millions d’euros par an.

La cérémonie s’est ensuite poursuivie à quelques dizaines de mètres devant le monument aux morts sur le square du 11 novembre. Après la lecture de la lettre du ministre de l’Intérieur par la préfète du Gard et le dépôt de gerbes, un hommage a été rendu aux sapeurs-pompiers décédés en service commandé. 

Revivez cette cérémonie en images : 

La préfète remettant la médaille de la sécurité intérieure (Photo Corentin Corger)
La cérémonie a débuté sur l’esplanade (Photo Corentin Corger)
La nouvelle députée RN Pascale Bordes saluant les pompiers (Photo Corentin Corger)
Courage à ces soldats du feu qui ont dû tenir sans bouger sous cette forte chaleur (Photo Corentin Corger)
La préfète et les députés du Rassemblement National remettant leur casque aux nouvelles recrues (Photo Corentin Corger)
Pompiers et élus se sont ensuite rendus devant le monument aux morts (Photo DR)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité