ActualitésEconomieGardNîmes

CONGÉNIES Des crackers salés bio et éco-responsable, le pari est lancé

Les deux premières saveurs de crackers d'apéritif commercialisés (photo : Sacha Virga)

La société Yummy Twice fraichement installée à Congénies s’est lancée dans un concept innovant à travers sa nouvelle marque « La Belle drêche ». Des crackers salés bio et éco-responsables ont récemment vu le jour. Cinq ingrédients pour un produit à partager à l’apéritif ou dans d’autres circonstances, en limitant l’impact sur la planète, du biscuit jusqu’à l’emballage.

« Manger local, propre et sain. » C’est le pari que s’était lancé Cédric Cadaureille, 49 ans et créateur de la société Yummy Twice en août 2021. Depuis un an, il travaille sur un gamme de crackers qui permettrait de se régaler tout en respectant au mieux l’environnement et lutter contre le gaspillage alimentaire lors de l’apéritif. À travers la marque « La Belle drêche » deux variétés ont déjà vu le jour : aux graines de chia et une autre aux tomates séchées.

La particularité de ces biscuits apéritifs vient de sa base : la drêche, d’où le nom. Tout part de la récupération du malt d’orge épuisé auprès des brasseries locales lors de la conception de la bière. Un double avantage, tout d’abord pour les brasseurs, qui ne savent parfois que faire de ces résidus, mais également pour ses vertus : riche en fibre et en protéine, faible en calories. Une visite du cheminement de fabrication était proposée par la femme du créateur de l’entreprise, Helène Cadaureille, également très investie dans le projet, tout comme leurs deux enfants. Pour l’anecdote, ils ont aidé le papa à monter les murs des locaux…

Les élus du territoire, en compagnie du créateur de Yummy Twice (photo : Rodolphe Teissier – directeur de cabinet CCPS)

L’inauguration de ce nouvel atelier de production s’est donc réalisé en compagnie de la maire de Congénies, Fabienne Dhuisme, du président de la communauté de communes du Pays de Sommières, Pierre Martinez, et son adjointe au Développement économique et touristique, Véronique Martin. Ces élus du territoire ont rappelé l’importance de l’implantation de ce type d’entreprise. S’est ensuivi une présentation des produits par Cédric Cadaureille et une petite dégustation était proposée à la fin du programme.

Un parcours atypique

Tout ne fut pas si simple pour Cédric Cadaureille avant d’arriver au lancement de ses crackers. Issu du monde de la banque où il y a passé une dizaine d’années, il a réussi à obtenir un CAP Pâtissier lors de la période du confinement : « La chambre de métiers m’avait reproché de ne pas posséder les diplômes nécessaires pour fabriquer des biscuits », explique l’intéressé, passionné par l’alimentaire. Depuis, Yummy Twice est accompagné par de nombreuses structures : le BIC Innov’UP, Initiative Gard, Le PETR Vidourle Camargue, La communauté de communes du Pays de Sommières et la région Occitanie.

Les cookies en cours de test, qui devraient être commercialisés à la fin de l’année (photo : Sacha Virga)

En ce qui concerne la commercialisation, les produits sont vendus uniquement en épicerie fine et magasins bio. D’autres créations sont à venir : aux graines de tournesol et une à l’oignon. Yummy Twice veut voir encore plus loin en commercialisant des cookies pour la fin d’année et des barres protéinées pour 2023. Les premiers tests ont été réalisés et nous sommes déjà en mesure de vous confirmer que c’est agréable en bouche.

Sacha VIRGA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité