ActualitésBeaucaireCultureNîmesSociété

GARD Les Costières sonores 2022 : vers un millésime d’exception

Tous les mercredis jusqu'au 3 août, les Costières sonores s'installent dans les domaines sur les terres de l'appellation d'origine contrôlée. (Photo : S.Ma/ObjectifGard)

Troisième édition, troisième événement. Près de 400 personnes ont participé, hier, aux Costières sonores installées pour l’occasion au cœur du Mas Carlot à Bellegarde.

Tous les mercredis jusqu’au 3 août, les Costières sonores s’installent dans les domaines sur les terres de l’appellation d’origine contrôlée. (Photo : S.Ma/Objectif Gard)

Huit dates, huit domaines, huit occasions jusqu’au 3 août de découvrir le concept des Costières sonores créées en 2020 par l’agence Double V et le crew A-Nîmé, deux entités directement liées à Greg Delon. Associé au syndicat des vignerons des Costières de Nîmes, le DJ-producteur nîmois a imaginé des apéros musicaux au cœur des vignes, dans des domaines remarquables.

Un cadre séduisant mais le principal leitmotiv de cette manifestation itinérante est de créer une rencontre, et pourquoi pas un lien à long terme entre le public et les vignerons. « Ce sont les rencontres qui m’ont fait découvrir le vin, son univers. Les vignerons sont des gens passionnés et passionnants et j’ai eu envie de partager ça« , explique Greg Delon.

Le DJ-producteur Greg Delon et le DJ Martino au domaine du Mas Carlot à Bellegarde. (Photo : S.Ma/Objectif Gard)

Hier, mercredi 29 juin, le Mas Carlot situé à Bellegarde était l’hôte des Costières sonores. Une première pour ce domaine qui a reçu près de 400 invités. « On a été séduits par le projet et quand on voit l’ambiance, on ne regrette pas. Et puis, ça nous permet de toucher une clientèle – les primo-actifs de 25-35 ans – que nous n’avons pas l’habitude de voir au domaine« , se réjouit Cyril Mares, le directeur du Mas Carlot. De 19h à presque minuit, Greg Delon et ses « invités », Antonio et Martino, se sont passés le relais aux platines pour proposer une programmation musicale house mélodique-techno.

Cyril Mares, le directeur du Mas Carlot. (Photo : S.Ma/Objectif Gard)

Sur chacune des tables, des bouteilles du domaine (*), des planches de fromages, charcuterie, houmous et salade de riz réalisées par l’équipe des Vins de nos pères venue de Caissargues. Et autour de ces mêmes tables, des sourires, beaucoup de sourires. « Quand on écoute de la musique ou qu’on déguste un vin, quel que soit le titre, quelle que soit l’appellation, l’ambiance et les personnes qui vous entourent, rendent l’expérience encore plus belle, plus savoureuse« , lance Greg Delon. Ces Costières sonores en sont la preuve, s’il en fallait une.

Près de 400 personnes ont participé aux Costières sonores au Mas Carlot, le mercredi 29 juin. (Photo : S.Ma/Objectif Gard)

Les prochains rendez-vous sont fixés au mercredi 6 juillet au Mas des Tourelles à Beaucaire, puis le mercredi suivant au Château de Campuget à Manduel, le 20 juillet au Château Beaubois à Beauvoisin, le 27 juillet au Château l’Ermite d’Auzan à Saint-Gilles et enfin le 3 août à la Cave de Pazac à Meynes. Les réservations de tables « mange-debout » sont fortement conseillées au 06 52 16 13 77.

Stéphanie Marin

 

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité