ActualitésCamargueCultureEconomieGard

AIGUES-MORTES Le Pôle Constance fait le plein

Le pôle Constance à Aigues-Mortes, route de Nîmes (Photo Théo Celma)
Le pôle Constance à Aigues-Mortes, route de Nîmes est sorti de terre (Photo Théo Celma)

Sur un terrain en friche de la SNCF situé dans le triangle de la gare, à l’entrée de la ville, le Pôle Constance est quasiment terminé. Avec le pont de Provence, la construction d’un futur pôle d’échanges multimodal et un parking, c’est toute l’entrée de la ville du triangle de la gare, qui va être entièrement revisitée.

Démarré il y a sept ans, le pôle Constance, bâtiment de deux étages situé sur la route de Nîmes près de la gare, est un complexe médical, commercial et de professions libérales. Trois architectes locaux ont été sollicités pour concevoir un programme cohérent, performant et compatible avec les exigences du site. L’édifice définitif présente une architecture en forme de triptyque, dont une partie est faite de bois. Les 2 050 m2 de surface utile ont tous été attribués.

L’édifice abrite toutes les professions

Réalisé par la Segard (société d’aménagement et d’équipement du Gard) avec ses fonds propres, le projet est presque finalisé. L’ensemble des espaces du rez-de-chaussée a été vendu. Il y aura une boulangerie, un restaurant, une agence immobilière, un atelier de cuisine, un opticien et une micro crèche de onze berceaux. Au premier étage, s’installent une étude de notaire, un cabinet d’architecte, un bureau d’études, un espace de co-working… Le deuxième étage est consacré à la santé. Il sera composé d’un médecin, ostéopathe, kinésithérapeute, orthophoniste, infirmière, dentiste et probablement d’une sage-femme. Enfin, et c’est une première, la commune aménage sur 110 m2, une maison des associations dans l’enceinte, au premier étage. Le Président de la Segard et le Maire d’Aigues Mortes Pierre Mauméjean devraient inaugurer le bâtiment au mois de septembre.

Yannick Pons

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité