ActualitésNîmesNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES Échange amical avec les Crocos pour ces travailleurs handicapés

Le jeune Vincent Malafosse a subi les tirs de ses coéquipiers d'un jour (Photo Théo Celma)
Les travailleurs handicapés de l’Esat Osaris ont assisté à l’entraînement des Crocos (Photo Théo Celma)

Dans le cadre d’une journée festive, une quinzaine de travailleurs handicapés de l’Esat Osaris, situé à la Bastide, a pu assister, à quelques mètres de là, à l’entraînement du Nîmes Olympique et même participer à une séance de tirs au but avec quelques joueurs. 

C’est en voisin qu’une quinzaine de travailleurs handicapés de l’Esat Osaris sont venus, vendredi matin, assister à l’entraînement de l’équipe professionnelle du Nîmes Olympique. Situé également sur le domaine de la Bastide, cet Établissement et service d’aide par le travail (Esat) évolue dans le médico social et accompagne des travailleurs en situation de handicap mental. La mission est de leur proposer des activités diverses à caractère professionnel, ainsi qu’un soutien médico-social et éducatif en vue de favoriser leur épanouissement personnel et social.

Pour Osaris, cela représente 220 travailleurs rattachés aux cinq sites implantés dans le Gard dont 70 seulement pour celui de Nîmes. Ces personnes souffrent de déficience intellectuelle, troubles du comportement ou encore d’autisme, mais sont en capacité de travailler et occupent notamment des postes dans les espaces verts, blanchisserie ou la restauration. Afin de permettre à tous les travailleurs de se rencontrer mais aussi aux 56 salariés d’Osaris, la direction a souhaité organiser cette journée particulière.

« Avec la covid, on n’avait pas pu réaliser cette journée festive depuis quelques années. C’est l’occasion de réunir tout le monde au même endroit, car nos travailleurs et salariés ne se croisent pas forcément », se réjouit Gaëlle Besse, directrice de l’Esat. Une journée placée sous les signes de la santé et de la pratique sportive avec de nombreuses activités proposées aux travailleurs : rugby flag, badminton, volley, tir sur cible, marche nordique « qui a bien marché », mais aussi des quiz et des jeux de société autour de la santé.

Malik Tchokounté et ses partenaires sont venus saluer le petit groupe (Photo Théo Celma)

Sans oublier : assister à l’entraînement du Nîmes Olympique ! Crampons au pied et maillot sur les épaules, dont un floqué Bozok, ces passionnés ont regardé attentivement les joueurs de Nicolas Usaï s’entraîner. « Certains sont licenciés en sport adapté. Un coach les entraînent tous les samedis sur les terrains de la Bastide. L’idée était de faire un petit échange avec le NO et de leur faire bénéficier d’une proximité différente avec leur club nîmois », détaille Claire Laverdure, directrice adjointe.

Après la séance, chaque joueur est venu saluer le petit groupe avant de poser tous ensemble pour la photo souvenir. Derrière, les quatre jeunes de l’effectif ont participé avec les travailleurs à une séance de tirs au but. Vincent Malafosse dans les buts, Rayan Nasraoui, Ilian Boudache et Marius Zampa à la passe pour faire marquer mais surtout offrir un joli souvenir.

Corentin Corger

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité