GardPolitique

NOUVEAU GOUVERNEMENT Les politiques gardois fiers de s’afficher auprès des nouveaux ministres

Valérie Rouverand a été la première à signifier ses bonnes relations avec le nouveau ministre de la Ville (Photo : droits réservés)
Valérie Rouverand a été la première à signifier ses bonnes relations avec le nouveau ministre de la Ville (Photo : droits réservés)

Suite aux élections législatives, le nouveau gouvernement composé de 42 ministres a été dévoilé ce lundi. Plusieurs personnalités politiques locales en ont profité pour rappeler leurs liens avec les nouveaux entrants. 

Lundi matin, le président de la République, Emmanuel Macron, et la première ministre, Élisabeth Borne, ont procédé à un nouveau remaniement gouvernemental. Le but : donner un nouveau souffle après des législatives décevantes. L’affaire n’était pas simple dans un contexte de majorité relative à l’assemblée nationale. Dans la foulée du dévoilement du nouveau casting, les réactions des politiques locaux n’ont pas manqué. La co-référente Renaissance (ex-LREM), Valérie Rouvérand, a été la première à dégainer sa joie d’apprendre la nomination d’Olivier Klein au ministère du Logement et de la Ville. Photos à l’appui, elle raconte : « Je l’ai connu quand j’étais adjointe à l’éducation à la Ville de Nîmes. Il a été très intéressé par le projet du Mas de teste et du pôle éducatif Jean d’Ormesson que je portais ».

La Nîmoise n’est pas la seule à connaître du beau monde à Paris… Philippe Berta, seul député de la Majorité présidentielle dans le Gard, est proche de Marc Fesneau, nouveau ministre de l’Agriculture, mais surtout ancien secrétaire général du MoDem : « Il se plaisait depuis très longtemps à venir se réfugier depuis le Val de Loire à Nîmes. On a eu quelques beaux moments… Souvent je me plaisais à lui rappeler sa licence de biologie. » Le centriste ne manquera pas de se rappeler aux bons souvenirs du nouveau ministre « pour faire avancer plusieurs sujets comme la problématique des terres salées » 

Enfin, une autre nomination n’est pas passée inaperçue à Nîmes. Celle de la nouvelle secrétaire d’État aux Anciens combattants, Patricia Mirallèse, originaire de Montpellier : « C’est une juste reconnaissance de son travail législatif et de son engagement au service de nos militaires et de nos vétérans », a commenté sur ses réseaux sociaux Françoise Dumas. Ce que ne dit pas l’ancienne députée et présidente de la Commission Défense, c’est qu’en cas de victoire en juin dernier, c’est très certainement elle qui aurait eu le poste… La démocratie est parfois impitoyable.  

CM

Et aussi : 

Nicolas Cadène tacle « un gouvernement de renoncement ». L’ancien candidat Nupes de la 6e circonscription a vivement réagi suite à la présentation du nouveau gouvernement : « Le ministère de l’Écologie dégringole de la 5e à la 10e place dans l’ordre protocolaire. Le Président supprime aussi le ministère des Outres-mer alors qu’il affirmait à ces territoires traversant de lourdes difficultés sociales, défendre leur émancipation (…) À n’en pas douter, ce gouvernement est celui du renoncement à toute ambition nouvelle. Pire, il tourne le dos à toutes les urgences, en particulier l’urgence sociale et l’urgence écologique. »

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité