ActualitésCamargueGard

GRAU-DU-ROI Les bonnes pratiques à adopter pour passer de bonnes vacances

ARS stand parvis de la mairie du Grau-du-Roi (photo Théo Celma)
L’ARS a posé son stand sur le parvis de la mairie du Grau-du-Roi (photo Théo Celma)

La tournée #EtéSansSouci, dispositif itinérant de sensibilisation aux sujets liés à la prévention en santé en Occitanie, a posé ses valises hier sur le parvis de la mairie du Grau-du-Roi. Le C2ds (comité de développement durable santé) et l’Agence régionale de santé (ARS) ont organisé cette action afin d’éviter que les vacances se terminent en cauchemar.

Afin que le soleil et la mer restent un plaisir, l’ARS a posé ses valises au Grau-du-Roi hier sur le parvis des arènes. L’enjeu était de sensibiliser les vacanciers aux risques liés à une station balnéaire. Les acteurs ont insisté sur quatre catégories de dangers. Les insectes et animaux, les plaisirs éphémères addictifs, le soleil et la baignade. Et bien entendu le respect des distances sanitaires.

Les plaisirs éphémères

Les plaisirs éphémères peuvent avoir des conséquences amères. Les gaz hilarants, perte de connaissance, asphyxie, paralysie. Un atelier sur les dangers du sucre est présenté ( l’été c’est les glaces, les sodas…). Une canette de soda de couleur noire procure plus de sucre que le corps n’en a besoin dans une journée. Les vacanciers ont plus d’appétence pour les glaces pendant les vacances, cela peut amener des problèmes de poids et des caries.

Attention aux sucres cet été (photo Théo Celma)

Le protoxyde d’azote est un gaz qui peut provoquer des effets secondaires irréversibles. La cigarette et notamment l’alcool combiné au soleil peut avoir des conséquences catastrophiques.

Ces petites bébêtes qui gâchent vos vacances

Sur la plage, il faut se méfier des vives, des physalies ou des méduses. Si vous êtes piqué par une méduse, ne pas toucher aux filaments mais couvrir l’endroit de la piqûre de sable et ensuite racler l’emplâtre ainsi créé avec un objet fin. Ne surtout pas gratter.

L’ARS a posé son stand sur le parvis de la mairie du Grau-du-Roi (photo Théo Celma)

Dans le collimateur de l’ARS, les tiques mais surtout les moustiques tigres. L’organisation suggère de mettre du sable dans les soucoupes des plantes, d’éviter toute eau stagnante, de couvrir les réservoirs d’eau de moustiquaires, d’éliminer les petits objets encombrants et les déchet. Les moustiques, c’est sujet de ce début d’été en Camargue. Le maire du Grau-du-Roi, Robert Crauste, en personne a annoncé sur son compte Facebook qu’il étudiait le lancement d’un nouvel épandage.

Ce qu’il faut savoir pour que le soleil reste un plaisir

L’important c’est de comprendre les risques. Si les dangers liés aux UVB sont connus, ceux liés aux UVA le sont moins. Ils pénètrent dans l’épiderme et abîment les yeux. Il faut se protéger avec des vêtements, de la crème et des lunettes de soleil. Afin que l’exposition au soleil reste un plaisir, surtout entre les mois de mai et août, buvez de l’eau régulièrement les jours de forte chaleur.

Alice, membre salariée de l’association C2ds, présente cette application météo qui existe par défaut sur I-phone et qui indique tous les renseignements indispensables. L’indice UV renseigne sur les heures d’exposition et la protection à adopter, ainsi que sur la qualité de l’air et les créneaux horaires à éviter.

Attention baignade

La baignade-plaisir, au-delà de tomber sur des méduses ou des vives, amène aussi son lot de noyades estivales surtout chez les enfants. « Il faut faire très attention et toujours rester avec les enfants », explique Alice. Pour résumer, il est important de respecter la distance d’un mètre minimum sur les plages avec les autres, de se renseigner sur les dangers inhérent au lieu de villégiature, boire de l’eau toute la journée, se laver les mains régulièrement et porter un masque.

Alice fait une démonstration de réalité augmentée (photo Théo Celma)

Alice fait une démonstration de réalité augmentée en téléchargeant l’application Real Illusions. Chacun peut le faire à la maison, simplement en scannant une carte postale. La présentation en 3D des dangers liés aux vacances est fascinante.

Yannick Pons

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité