ActualitésCamargueEconomie

GRAU-DU-ROI Pas de vacances pour la CGT

CGT stand parvis de la mairie du Grau-du-Roi (photo Théo Celma)
Les syndicalistes de la CGT ont sensibilisé les travailleurs saisonniers et ont aidé les commerçants après une bourrasque de vent (photo Yannick Pons)

Ce mardi 5 juillet, jusqu’à 13 heures, les syndicalistes de la CGT ont installé un stand sur le parvis de la mairie afin de sensibiliser les touristes et d’informer les saisonniers sur le droit du travail, afin que tout le monde passe de bonnes vacances.

Munis d’un petit livret explicatif traduit en espagnol et en italien, les militants de la cause saisonnière sont allés à la rencontre des travailleurs saisonniers. L’action vertueuse émane du principe que si les salariés de la station balnéaire sont bien traités, alors tout le monde passera de bonnes vacances. « On sensibilise également les vacanciers, qui doivent être attentifs au traitement des salariés dans les commerces, ce qui influe sur le service et leur propre bien être », lance Lionel Clément, cadre à La Poste.

Il faut désormais compter six mois de travail pour bénéficier du chômage. Mais avec la crise sanitaire, le manque de neige en hiver, il devient aléatoire pour les salariés saisonniers de pouvoir remplir leur quota d’heures de travail. De fait, certains se sont tournés vers des formations et vers des contrats plus stables. Ici au Grau-du-Roi, au delà des conditions de travail, c’est l’hébergement qui pose le plus de difficultés aux saisonniers.

La CGT a discuté des retraites avec Michel, près du parvis de la mairie du Grau-du-Roi (photo Yannick Pons)

Même les gendarmes ont eu droit à une petite piqûre de rappel sur leurs droits. les syndicalistes ont arpenté les rues et le front de mer afin de prêcher la bonne parole. « J’habite au Grau-du-Roi nouvellement. C’est pour laisser mon pognon ici évidemment, en toute conscience », lance Michel, retraité, qui vient de la Drôme et habite désormais dans la station balnéaire gardoise. Au fil des rencontres, les syndicalistes se lancent également sur le thème de la retraite puisque beaucoup de retraités sont rencontrés ici sur le front de mer. Un sujet très actuel lancé avec les élections précédentes et qui fait débat sur les plages de la commune.

« Il y a ici des salariés qui sont en congés alors on ne se prive pas de leur donner notre points de vue. On ne manque pas d’idées. La retraite à 60 ans pour tous c’est 15 milliards d’euros. Une goutte d’eau dans l’océan de bénéfices réalisés en bourse notamment où ils ont gagné 70 milliards d’euros. Et il y a beaucoup d’autres pistes », lance Bruno Rivier, porte parole de la CGT du Gard. Une autre journée de sensibilisation du syndicat est prévue le 19 juillet, cette fois dans le secteur d’Anduze, Alès et Saint-Jean-du-Gard.

Yannick Pons

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité