A la uneActualitésBagnols-UzèsEconomieEnvironnementPolitiqueSociété

MONTCLUS Panneaux photovoltaïques toujours pas branchés : le maire dans l’incompréhension

Sur la toiture de l'ancienne cave coopérative de Montclus, ont été installés 200m2 de panneaux photovoltaïques. Ne manque plus que leur raccordement pour fonctionner. (DR)
Sur la toiture de l’ancienne cave coopérative de Montclus, ont été installés 200m2 de panneaux photovoltaïques. Ne manque plus que leur raccordement pour fonctionner. (DR)

« On a 200m2 de panneaux photovoltaïques qui se chauffent au soleil sans produire un seul watt-heure« , lance amer Benoît Trichot, maire du petit village de Montclus. Il a fait installer des panneaux sur la toiture de l’ancienne cave coopérative qui abrite aujourd’hui la recyclerie La Soupe aux cailloux. Tout est prêt depuis mars, manque juste de raccorder l’installation au réseau d’électricité. 

Cette étape, c’est Enedis qui doit la réaliser. Sauf que quatre mois plus tard, c’est toujours silence radio. Malgré moult sollicitations, le maire n’a toujours pas eu de retour du distributeur d’énergie sur une date de mise en route. Et surtout, il ne comprend pas pourquoi un tel délai : « Il faut juste installer un deuxième compteur électrique, faire quelques connexions avec des câbles. Le travail peut facilement être accompli en une demi-journée par deux techniciens« , pointe-t-il.

Alors qu’on se trouve dans la période où l’ensoleillement est le plus fort, les panneaux photovoltaïques de Montclus, qui ont une puissance installée de 36 kw, ne sont pas du tout exploités. « On risque de perdre une année de production. C’est pas neutre pour la municipalité« , insiste Benoît Trichot. En effet, il comptait sur l’argent généré par la revente d’électricité (7 000€ environ par an, soit 2-3% du budget municipal, ndlr) pour financer quelques projets de la commune.

Un delta entre six mois et un an en moyenne ?

Au-delà des recettes en moins pour le village de 200 habitants, le maire ne comprend pas ce délai au vu du contexte international : « On parle à la télévision de rouvrir les centrales à charbon pour assurer les approvisionnements en électricité. Nous, on a une énergie propre installée qui ne demande qu’à être raccordée. Et personne ne nous dit quand ce sera. »

Et la commune de Montclus est loin d’être la seule concernée. Selon un installateur, le delta pour être raccorder par Enedis serait compris entre six mois et un an. Au point qu’il doit parfois faire face à l’insatisfaction de ses clients, qui ne comprennent pas ces longueurs. Elles peuvent même constituer un frein sur certains projets, qui subissent en plus la hausse des prix des matières premières et les difficultés d’approvisionnement. Déjà en amont, les délais se sont rallongés pour obtenir les panneaux photovoltaïques.

Toutefois, installateurs, privés et collectivités sont obligés d’avoir affaire à Enedis, car il s’agit de l’unique gestionnaire du réseau public de distribution d’électricité en France. Objectif Gard a sollicité par mail la direction territoriale du Gard d’Enedis. La filiale du groupe EDF rappelle que la France connait un développement soutenu des installations de production d’origine renouvelable, qui pour 90% des cas sont destinées à être connectées au réseau public de distribution. Enedis affirme porter « une attention particulière aux délais de raccordements qu’elle souhaite réduire« , grâce à différents dispositifs comme la simplification des procédures ou encore la mise en place d’un système d’informations plus performant.

Des demandes de raccordements qui ont bondi de près de 50% en 2022 en région

Mais les délais sont rallongés par les sollicitations en hausse : « La progression des demandes enregistrée en 2022 dépasse la tendance observée les années précédentes. En région, cela se traduit par un surcroît de raccordement des producteurs EnR basse tension de près de 50 % par rapport à 2021 et cela a pu générer du retard dans la prise en charge d’affaires », indique-t-on chez Enedis. Concernant l’ancienne cave coopérative de Montclus, le distributeur d’énergie écrit : »Nous regrettons le délai d’instruction de l’affaire portée à notre connaissance et sommes en lien avec le client pour son étude de raccordement qui est en cours. »

Enedis assure étudier « la solution de raccordement techniquement et administrativement réalisable, la moins coûteuse possible et qui garantisse une bonne qualité de service. » Et de conclure : « Concernant la réalisation des travaux, nous ferons le maximum pour réduire les délais qui sont à notre main. Toutefois, nous pouvons être contraints par des délais d’approvisionnement de matériel ou par des démarches réglementaires comme l’obtention d’autorisations administratives pour un passage en domaine public ou les autorisations des propriétaires pour les passages en domaine privé. »

Marie Meunier

Articles similaires

Un commentaire

  1. Suite à votre article sur le retard d’ENEDIS pour le branchement des panneaux solaires sur l’ancienne coopérative de Montclus et donc leur production d’électricité, on ne peut être que scandalisé par les réponses d’ENEDIS et leur mauvaise foi :
    Le projet a été lancé il y a près de deux ans et ENEDIS a été intégré à ce projet dès son lancement. ENEDIS pouvait donc programmer son intervention plusieurs mois avant l’installation des panneaux. L’augmentation des matières premières est également un faux argument car quand le projet a obtenu tous ses financements, il y a plusieurs mois donc, ENEDIS pouvait commander les matières premières au coût de l’époque, càd bien moins cher qu’au coût actuel. Sans compter le manque à gagner que représente pour la commune mais aussi pour ENEDIS du retard de production d’électricité. D’autant plus que les matières premières nécessaire au branchement sont peu importantes.
    En bref, ce retard de connexion est un exemple de la gestion désastreuse d’ENEDIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité