ActualitésBagnols-UzèsSports Gard

SAINT-NAZAIRE La commune candidate pour être Terre de Jeux 2024

Avant que les enfants du centre de loisirs s'initient au raqball, six adultes ont fait une démonstration. Parmi eux, le maire de Saint-Nazaire, Gérald Missour, et le directeur général des services de Bagnols, Jérôme Talon. (Marie Meunier / Objectif Gard)
Avant que les enfants du centre de loisirs s’initient au raqball, six adultes ont fait une démonstration. Parmi eux, le maire de Saint-Nazaire, Gérald Missour, et le directeur général des services de Bagnols, Jérôme Talon. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Au début du mois de juillet, le maire Gérald Missour a postulé pour que Saint-Nazaire obtienne le label Terre de Jeux 2024. Derrière cette candidature, l’élu a imaginé tout un programme pour promouvoir cet événement mondial et la pratique sportive. 

Et un petit avant-goût a été concocté pour les enfants du centre de loisirs de Saint-Nazaire ce mardi. En effet, la municipalité veut organiser dans le cadre du label des Olympiades intergénérationnelles en 2023. « Il y aura des jeux en bois mais surtout de nouveaux sports à découvrir : du cardiogoal, du scratchball ou encore du raqball« , explique le maire. Justement, les enfants ont pu s’initier au raqball, guidés par son bouillonnant créateur : Chris Oven, sculpteur, designer et passionné de sport. Basé à Mougins, il a imaginé entièrement ce nouveau sport et a commencé à le présenter en 2013. Presque dix ans plus tard, le raqball s’est répandu un peu partout en France.

Les enfants du centre de loisirs ont été initiés par le créateur du raqball, Chris Oven. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Il faut dire que ce sport collectif de raquette a de sacrés atouts : travail du cardio, pas de traumatisme des articulations, pas de contacts physiques… Les matchs se jouent en 20 minutes à trois contre trois et chacun doit toucher la cible adverse en lançant la balle à l’aide de raquettes. Quand la balle touche le cadran de la cible de 2,80m de haut, c’est un point. Quand elle rentre dans le trou, c’est deux points.

Le maire de Saint-Nazaire espère que sa commune obtiendra le label Terre de Jeux 2024 et veut organiser des Olympiades intergénérationnelles, alliant jeux en bois et sports nouveaux comme le raqball. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Séduit, le maire va essayer d’obtenir des subventions pour acheter un jeu de raqball et ainsi développer la pratique de ce sport encore méconnu dans les environs, dans le Gard rhodanien. Si Saint-Nazaire est désignée Terres de Jeux 2024, Gérald Missour prévoit aussi d’organiser une grande exposition sur les belles histoires des Jeux Olympiques. Historien de profession, il avait fait de nombreuses recherches sur le sujet. On pourra notamment découvrir l’incroyable décision du jeune rameur Bill Havens qui renoncera à une médaille d’or certaine pour assister à la naissance de son fils. 28 ans plus tard, ce dernier, Frank Havens, deviendra champion olympique du 10 000 m en canoë monoplace.

Marie Meunier

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité