ActualitésNîmesVidéo

VIDÉO Le Nîmois Joannes Richard prépare un burger… dans une montgolfière

Joannes Richard raffole de ce type de défis (Photo Jo Burger)
Le défi a eu lieu à Dole dans le Jura (Photo Jo Burger)

Gérant du restaurant « Jo Burger » situé aux halles de Nîmes, Joannes Richard adore se lancer des défis inédits. Le champion de France 2021 de burger a cuisiné son plat préféré à 3 200 mètres d’altitude dans une montgolfière au-dessus de Dole dans le Jura. 

Champion de France de burger en titre, le Nîmois Joannes Richard a eu la chance d’intégrer le jury pour cette édition 2022. C’est lors de cet événement qu’il a rencontré Jean-Baptiste Martin, fondateur de la Maison Martin – Le Piment Français, une marque de sauces piquantes. « Le courant est bien passé, j’ai senti qu’il avait les mêmes délires que moi. Je lui ai dit que je voulais cuisiner dans une montgolfière et lui le faisait déjà en cuisinant grâce à l’énergie solaire », explique le Gardois.

Un coup de fil suffit à acter le projet et les deux hommes se retrouvent le 15 juillet à Dole, dans le Jura. Malgré une certaine appréhension au départ, le restaurateur ne regrette pas d’avoir cuisiné à 3 200 mètres d’altitude. « J’ai vraiment kiffé ! Au début j’avais un peu peur. Après tu ne sens même pas que tu avances, tu es dans le vent. Tu planes, c’est céleste. C’est une expérience de dingue », commente-t-il. Avec son compère, ils ont réalisé des burgers intitulés « Jurassic » en hommage au Jura.

Le « Jurassic » sera bientôt disponible aux halles (Photo Jo Burger)

Un sandwich composé de Morbier, poitrine de porc, roquette, fricassée de morilles, aïoli à l’ail rôti et de pickles d’oignon rouge. Un burger qui sera disponible aux halles d’ici deux ou trois semaines. Cuisiner un burger dans une montgolfière à 3 200 mètres d’altitude constitue certainement un record mais il n’a pas été officialisé par le livre Guinness des records à raison d’un coût d’homologation trop élevé. Préparé uniquement grâce à l’énergie solaire, ce burger unique a été livré d’une façon très atypique.

C’est muni d’une combinaison qui se gonfle d’air pour réduire la vitesse de chute lors d’un saut qu’un wingsuiter a apporté la commande à table. Un défi qui donne envie à Joannes d’aller encore plus loin : « J’aimerais le refaire en aménageant la montgolfière pour vraiment cuisiner dedans et faire manger des gens. Ce qui pourrait être encore plus fou c’est de sauter nous-même pour livrer les burgers. » Passionné de cuisine et de sensations fortes, le Nîmois a encore des idées plein la tête.

Retrouvez ce défi en vidéo : 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité