Faits DiversGardNîmes

NÎMES La jeune victime en garde à vue après avoir frappé et griffé un policier

L'Hôtel de Police de Nîmes. (Photo d'illustration : Anthony Maurin)
L’Hôtel de Police de Nîmes. (Photo d’illustration : Anthony Maurin)

Il se souviendra longtemps de son intervention ce policier de la brigade « économie-souterraine » de la Sûreté Départementale de Nîmes, venu aider une victime. Alors qu’il avait été appelé pour prendre en charge une jeune femme, âgée de 15 ans, il a été griffé et frappé par l’adolescente devenue furie. Cette dernière soupçonnée de vendre ses charmes dans une cité de Nîmes, avait été emmenée au CHU de Nîmes, pour des examens et des soins. Mais elle n’a pas accepté l’aide des forces de l’ordre. Le policier a été blessé légèrement, tandis que les investigations se poursuivent sur le volet prostitution, proxénétisme. Une adolescente qui est passée du statut de victime à celui d’agresseur, puisqu’elle est en garde à vue pour ces « violences sur une personne dépositaire de l’autorité publique ».

Boris De la Cruz

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité