ActualitésÉducationGardNîmesSports Gard

NÎMES Avec l’Ufolep, les jeunes bougent et s’activent avant la rentrée

(Photo Anthony Maurin).
Les jeunes ont joué tout l’après-midi à la Bastide (Photo Anthony Maurin).

C’est dans un cadre idyllique que l’Ufolep, l’Union française des oeuvres laïques d’éducation physique, une fédération agréée par le ministère des Sports et membre du Comité national olympique sportif, organisait une jolie animation sportive avant la rentrée scolaire.

Un lieu idyllique, mais pourtant parfaitement libre d’accès à tous les publics. Sur le vaste complexe sportif de la Bastide, entre terrains de foot, de rugby ou piste de moto-cross, existe un chapelet de lacs. Avec eux, un parcours bucolique pour une balade sympa, arborée et rafraîchissante.

En ces temps de fortes chaleurs, les ateliers proposés étaient jouxtés d’une haie d’arbres qui assuraient une ombre nécessaire. Des affichettes avec des sportifs ou des personnalités ayant œuvré en faveur de l’égalité citoyenne étaient accrochées sur ces mêmes arbres.

(Photo Anthony Maurin).

La large estrade et la musique à fond dans les enceintes permettaient de mettre dans l’ambiance jeune public et animateurs. Des bouteilles d’eau avaient été mises au frais dans des poubelles pour assurer une bonne hydratation à chaque participant. Et pour les jeunes, justement, plusieurs possibilités de jeux.

Alors que les territoires prioritaires se caractérisent par de fortes inégalités, particulièrement concernant l’accès à la pratique sportive, depuis 2020, l’Ufolep met en place chaque été sur le département le dispositif Ufo’Street. Inclus dans le cadre de l’opération appelée « Quartier d’été » et qui est à destination du public 10-17 ans issu de la géographie prioritaire de la « Politique de la ville », cette action est un modèle du genre. C’est beau le socio-sport !

La cage de homeball (Photo Anthony Maurin).

L’espace était divisé en trois parties. Ufo’se bouger était destiné aux jeux purs. Un city stade, une arène de jeu et une cage de homeball. Ufo’ se reposer servait à faire un bilan sport/santé/bien-être des participants ou à fabriquer une collation grâce à un vélo mixeur. Un point sur la nutrition était aussi au programme. Enfin, Ufo’s’engager était là pour permettre de participer à des ateliers sur la citoyenneté.

Pour Ryan, un jeune participant, « c’est vraiment bien ! On a joué au foot, on s’est bien amusé et j’ai même découvert un sport avec le homeball. C’est vraiment bien et c’est très physique. Il faut marquer des points en mettant la balle dans les cibles de l’adversaire, ça dure cinq minutes et ça marche par équipe. »

L’Ufolep est la première fédération multisports affinitaire de France de par son nombre de licenciés. Pour elle, voir les sports autrement est un levier d’éducation populaire. L’Ufolep prône une vision du sport à dimension sociale, humaniste et citoyenne pour contribuer à une meilleure prise en compte des enjeux et problématiques de société.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 38 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité