A la une
Publié il y a 5 ans - Mise à jour le 26.03.2017 - coralie-mollaret - 3 min  - vu 192 fois

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Charmag.

Amis lecteurs, en cette année d'élections, nos indiscrétions vont s'avérer d'utilité publique ! 2017 marque également le retour de Charmag, notre dessinateur, qui croque chaque dimanche l'actualité gardoise. Restez connectés ! 

Derrière la souffrance animale, la souffrance ouvrière. L'actualité gardoise a été marquée cette semaine par le procès, au tribunal d'Alès, de trois salariés de l'abattoir du Vigan. Pendant deux jours, la capitale des Cévennes a vu défiler une cinquantaine de médias locaux et nationaux venus couvrir ce premier procès, en France, de la souffrance animale. Les juges, eux, ont entendu à la barre deux prévenus (le troisième étant absent), accusés de maltraitance et, pour l'un d'entre eux, d'actes de cruauté. Leurs avocats, loin d'être étourdis, ont défendu vigoureusement ces hommes, "confrontés à la mort cinq jours sur sept" et "qui font un travail que personne ne voudrait faire". Nul ne doute de la pénibilité de cette profession. Mais suffit-elle à excuser les gestes de Gilles, Marc et Nicolas ? Seule la justice peut en décider. Verdict attendu le 28 avril.

Présidentielle : Yannick Jadot (EELV) à Nîmes. L’écologiste tiendra une réunion publique dans la capitale gardoise, le jeudi 6 avril. Ancien candidat EELV à la Présidentielle, l’euro-député a retiré sa candidature au profit de celle de Benoît Hamon. En échange, le socialiste a repris plusieurs propositions du programme écolo, comme la sortie du nucléaire en 25 ans, l’arrêt du projet de Notre-Dame-des-Landes ou encore la proportionnelle aux Législatives…

Le secrétaire départemental du PCF, Vincent Bouget, au côté de Karl Marx, incarné par l’acteur Kader Roubahie. Photo : DR.

PCF : des retrouvailles Capital... Hier au Prolé, le PCF a organisé une conférence sur le fondateur de la pensée communiste, Karl Marx. Quoi de mieux que d’inviter le principal intéressé ? Barbe blanche et moustache grisâtre, Karl Marx a honoré les militants de sa présence ! Et 134 ans après sa mort, le personnage n’a pas pris une ride... Il en a même perdu ! Son secret ? C’est à Denis Lanoy qu’il faut le demander. Le secrétaire de la section nîmoise - et également metteur en scène - a eu l’idée de convier l’acteur aux débats. Qui sait, la prochaine fois peut-être que Lénine pourrait débarquer…

Samuel Lafont, un tweet qui a du chien ? Ce n’est assurément pas le sentiment de Laurent Ruquier. Hier soir sur le plateau d’On n’est pas couché, l’animateur a tancé Hervé Mariton sur un tweet du Nîmois Samuel Lafont, aujourd’hui co-responsable des réseaux sociaux du pôle société civile de François Fillon. En juillet 2012, avant l’examen de la loi sur le Mariage pour tous, le Nîmois avait posté sur son compte Twitter :

lafont

Laurent Ruquier s’est alors interrogé :  « Dans l’entourage de François Fillon, il y a quand même des gens curieux… Ce Samuel Lafont là (…) Est-ce qu’on peut être fier d’avoir dans gens comme ça dans l’entourage de M.Fillon ? ». « C’était une connerie », reconnaît Hervé Mariton.

La politique oui, mais pas par « amitié ». C’est ce que pense Jean Denat, qui a accordé, lundi dernier, une interview à Objectifgard. La famille socialiste est un peu embarrassée par le soutien du président du Département Denis Bouad à Olivier Gaillard. Son « ami » et surtout, candidat dissident PS sur la 4ème circonscription. « en démocratie il y a des règles qu’il faut respecter », ajoute le Premier fédéral qui s’interroge : « comment il ferait si au Département les élus de sa majorité ne suivaient pas la règle ?». L’intéressé appréciera.

Lire aussi : LÉGISLATIVES Le dissident socialiste Olivier Gaillard entre en campagne

La Rédaction. 

Coralie Mollaret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais