A la une
Publié il y a 6 mois - Mise à jour le 11.05.2022 - abdel-samari - 2 min  - vu 1280 fois

ÉDITORIAL Baccalauréat : cette petite boule à l'estomac...

Photo via MaxPPP - PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

C'est parti ! Après avoir été bousculées par la covid ces deux dernières années, les épreuves du baccalauréat devraient se tenir sans trop de difficultés cette année. Le coup d'envoi est d'ailleurs pour ce mercredi avec les spécialités. En clair, il s'agit de deux enseignements choisis par l'élève - trois en début de première, dont deux conservées en terminale. Parmi ces disciplines : mathématiques, physique-chimie, histoire-géo géopolitique et sciences politiques ou encore humanité littérature et philosophie. Prévues initialement en mars dernier mais le satané virus en a décidé autrement encore une fois. Pas grave, ces deux mois de report ont permis de mieux appréhender, de davantage réviser et s'entraîner. En sus, des aménagements ont été concédés cette année. Chaque élève, selon sa spécialité, peut disposer d'un choix de questions ou d'exercices. On entend déjà les rabat-joie se plaindre que ce n'est plus le bac de l'époque... On va vous décevoir, il est probablement plus difficile et exigeant. Certes, une organisation différente a été instituée et des matières scolaires ont évolué. Mais ce n'est pas vous qui avez passé deux ans de galère avec le covid des journées entières avec un masque sur le nez dans une classe de près de 40 élèves. Ce n'est pas encore vous qui avez subi les incertitudes ces derniers mois sur la notation finale. En contrôle continu ou en épreuve finale ? Alors baccalauréat d'hier ou d'aujourd'hui, la sensation restera de toute façon la même. Les étudiants gardois vont se lever ce matin avec la petite boule à l'estomac, avec l'inquiétude de rater ce moment déterminant de la scolarité. Et s'imaginer décevoir autour de soi. Rien de tout cela. Pas d'inquiétude outre mesure pourrait-on dire, le baccalauréat est la simple confirmation d'une séquence de scolarité accomplie. Un moment de validation des acquis pour imaginer des études supérieures. En faculté, en école spécialisée ou en apprentissage vers le monde de l'entreprise. Le monde est à vous, saisissez votre chance !

Abdel Samari

Abdel Samari

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais