Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 21.06.2024 - Anthony Maurin - 4 min  - vu 362 fois

FAIT DU SOIR Nîmes s’illustre force le trait

Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)

La quatrième édition du festival Nîmes s’illustre célèbre les multiples visages de l’illustration dans un nouveau format jusqu’au 7 juillet.

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

La bonne formule est sans doute celle-là pour Nîmes s'illustre, le festival qui met en lumière la grande communauté des illustrateurs français et internationaux autour d'une programmation choisie qui valorise la diversité des genres, des écritures et des époques.

Le festival propose cette année un parcours atypique, et singulier, au cœur de la cité nîmoise et offre un dialogue entre tradition et modernité, aux multiples facettes colorées.

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Sarah Dubois et Margot Arrault à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s’illustre invite ainsi le grand public, toutes générations confondues, à s’émerveiller et éveiller sa curiosité en toute convivialité. Ponctué de rencontres et de dialogues pluridisciplinaires, Nîmes s’illustre vise à devenir un lieu de rendez-vous, un pôle d’attraction pour les professionnels de l’image et la communauté des illustrateurs.

Nîmes s'illustre 2024 (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Multiples. Telle sera la ligne directrice de Nîmes s’illustre 2024. « Cette idée des « multiples » nous tient à cœur depuis l’origine de Nîmes s’illustre. C’est même une des motivations qui a fait naître le festival et son association. Multiples renvoie à la pluralité, la diversité, la variété, les croisements artistiques. Présenter, diffuser, valoriser des styles et des univers d’artistes différents, traverser des époques et des genres pour mieux comprendre et appréhender toute la créativité artistique dans le monde de l’illustration au-delà des « commandes » par lesquelles cette activité existe » notent Sarah Dubois et Margot Arrault de l’organisation.

Il s’agira aussi de multiplier les rencontres entre illustration et d’autres types de pratiques culturelles et artistiques. Avec cette nouvelle édition, le duo souhaite mieux ancrer et partager ce sens des multiples.

Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)

« Après un premier cycle de trois éditions, notre équipe a tiré l'apprentissage de l'expérience vécue. Dans cette année qui a vu naître et se développer de nouveaux projets, nous avons souhaité répartir autrement nos énergies et nos moyens tout en proposant une manifestation qui garde sa philosophie intacte. »

Avec ce nouveau format de festival, la programmation s’est adaptée à cette réalité. Et la première grande nouvelle, c'est que c'est un festival libéré et en toute gratuité !

Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)

« La billetterie, c'est fini ! Nîmes s'illustre proposera trois expositions dans la ville de Nîmes mais aussi et surtout le souhait de multiplier les croisements artistiques : musique, cinéma, littérature, gastronomie, podcast... »

Ces évènements aux formats variés sont l'occasion de renouveler les temps de rencontres artistiques et de prolonger et/ou créer des liens avec des personnes et des projets que vous aimerez.

Donc, on resserre l’étau à l’Hôtel Dieu, dans le hall du Carré d'Art et au café La Serre au centre Pablo Neruda.

Dans le hall de Carré d’Art

« Énergies désespoirs » d’Encore Heureux et Bonnefrite. Présentée pour la première fois en 2021 à Paris, Nîmes accueille une nouvelle forme de cette exposition atypique et collective pour laquelle les architectes Encore Heureux ont convié l’artiste Bonnefrite à mettre en peinture leurs réflexions sur le monde.

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

« Énergies Désespoirs présente des mondes qui s’effondrent et d’autres qui sont reconstruits et réparés collectivement. Aux peintures de désespoirs en noir et blanc répondent des peintures d’énergies en couleur, disposées dos à dos, explorant ainsi deux versants de notre planète en mouvement. Chaque affiche est accompagnée de données scientifiques de l'Anthropocène, cette nouvelle époque où l’activité humaine sur la Terre est entendue comme une force agissant irréversiblement sur l’entièreté de la planète, ou d'initiatives de réparation à différentes échelles. »

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Une exposition qui permet de sortir de la paralysie des faits grâce à l'énergie créative transmise par le dessin.

À l’Hôtel Dieu

« Touche à touche » d’Alexis Jamet et Manon Cezaro.

Un jeu de mots, comme la composition d’un morceau à plusieurs mains. À cette pluralité de sens correspond une pluralité plastique présentée pour la première fois à l’Hôtel Dieu. L’exposition donne à voir une diversité de projets et de réalisations contemporaines très originales. De leur rencontre personnelle et artistique, Alexis Jamet et Manon Cezaro ont vécu des moments de création commune à part, et dans plusieurs endroits du monde.

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Qu’il s’agisse d’invitations en résidences ouvertes à une expression libre ou de commandes, leur curiosité exploratoire et talents complémentaires les ont amenés à développer des univers bien particuliers et différents depuis 2017.

De l’exploration à l’aboutissement, « Touche à touche » offre une forme de revue qui ouvre le regard sur les croisements de pratiques et les territoires d’expression multiformes.

Au café de La Serre

« Faune & flore » d’Emelie Östergren. L’autrice et illustratrice suédoise expose des planches originales de son livre Faune & Flore édité par la Maison drômoise Hoochie Coochie. Des dessins faussement enfantins qui invoquent des légendes anciennes et nous emportent dans ce roman graphique chargé de symboles !

Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)

Cette année le marché d’illustration vous permettra de rencontrer des artistes de la région et d’ailleurs. Une belle sélection d’images, d’éditions et de formats singuliers avec en prime des animations tout au long de la journée comme les croquismaton, leporello, l’initiation à la sérigraphie… 15 artistes de l’exposition Faire Campagne ! seront présents de 10h à 20h Place de la Calade.

Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)

Rencontres, banquet, projections de films d’animation, soirées festives, vernissages, ateliers créatifs, médiation,

Pour en savoir plus, nimessillustre@gmail.com, www.nimessillustre.fr ou @nimes.sillustre. Pour plus de renseignements et le programme complet, c’est par ici !

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024, le plan (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôotel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici rue du Chapitre (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici au café de La Serre (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à l'Hôtel Dieu (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)
Nîmes s'illustre 2024 ici à Carré d'Art (Photo Anthony Maurin)

Anthony Maurin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio