Publié il y a 1 an - Mise à jour le 13.09.2022 - norman-jardin - 3 min  - vu 1118 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive de ce mardi 13 septembre

Nasser Djiga attend toujours sa qualification (photo Norman Jardin)

Vargas est resté aux soins ce mardi (Photo Anthony Maurin). • Anthony MAURIN

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

 Nîmes Olympique

Chassé-croisé à l'infirmerie. Le groupe nîmois qui s’est entraîné ce matin à la Bastide était plus étoffé que la veille. En effet, Lamine Fomba, Malik Tchokounté et Pablo Pagis, qui étaient restés aux soins hier après-midi, ont travaillé avec le groupe. En revanche, Ronny Labonne, gêné par ses adducteurs et Thibaut Vargas, touché à un genou, ont fait le chemin inverse les menant à l’infirmerie. Le préparateur Aurélien Boche ne chôme pas car il s’occupe de Benoît Poulain, qui poursuit sa réathlétisation, et de Rafiki Saïd, lui aussi en délicatesse avec ses adducteurs. Pour ce dernier les choses évoluent rapidement et Nicolas Usaï veut croire à un retour de son attaquant : «  Quand je vois comme il travaille aujourd’hui, je m’autorise à être optimiste », a souligné l’entraîneur nîmois.

Nasser Djiga dans l'attente (photo Yannick Pons) • Yannick Pons

Djiga toujours dans l’attente. Arrivé le 28 août dernier, Nasser Djiga n’est toujours pas qualifié. Le Burkinabé était ce lundi en préfecture du Gard dans l’espoir de voir son dossier enfin bouclé. Malheureusement, le joueur prêté par le FC Bâle (Suisse) est reparti sans son autorisation de travail d’un étranger salarié en France. Ce document, indispensable pour que le défenseur puisse jouer avec le NO, peut arriver à tout moment par mail. Mais le temps passe et Djiga qui était physiquement dans le rythme à son arrivée, ne l’est plus autant aujourd’hui. Du coup, même s’il était qualifié pour le déplacement à Sochaux, il ne serait pas forcément titulaire d’autant que le Japonais Ueda fait son retour dans le groupe et qu’il a des grandes chances de débuter samedi dans le Doubs. Nasser Djiga a déjà raté les rencontres contre Grenoble, Valenciennes et Bastia. Il devrait tout de même être qualifié pour la 10e journée face au Paris FC qui se jouera le 1e octobre. Cela laisse le temps à l’administration d’envoyer ce fameux mail.

USAM

Hesham et Gallego retrouveront Istres en Coupe de France (Photo Lisa Castres/USAM)

Un derby en coupe. Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Coupe de France a eu lieu aujourd’hui. C’est à l’extérieur que l’USAM jouera, mais le déplacement ne sera pas trop long puisque que c’est Istres, battu 26-29 par Montpellier lors de l’ouverture de la Starligue ce week-end, que le hasard a désigné pour affronter la Green team. Cette rencontre sera programmée le mardi 15 ou le mercredi 16 novembre entre deux matches de championnat, la réception de Nantes (9e journée) et le déplacement à Ivry (10e journée). Les autres affiches des huitièmes de finale de la Coupe de France : Aix – Sélestat, Saint-Raphaël – Toulouse, Cesson-Ivry, Limoges-Montpellier, Créteil-Nantes, Chartres-Dunkerque, PSG-Chambéry.

Bouillargues HNM

Le retour de Cha. Comme pour les hommes, c’était ce lundi jour de tirage au sort du deuxième tour de la Coupe de France chez les femmes. La tâche ne sera pas facile pour Bouillargues Handball Nîmes Métropole qui accueillera Mérignac (D1F) le 8 octobre prochain. « Ce sera dur, mais la Coupe de France n’est pas une priorité pour nous et cette rencontre sera aussi un belle base de travail pour le championnat », explique Sylvain Maestrini, le président du BHNM. Ce match de Coupe de France sera aussi l’occasion de revoir Christophe Chagnard. L’entraîneur de Mérignac est bien connu dans le Gard puisqu’il a joué à l’USAM avant d’entraîner le HBCN. Depuis 2020, il a pris les rênes de Mérignac Handball qu’il a installé dans l’élite du handball français.

Cyclisme

Une sprinteuse italienne triomphe à Alès. La 20e édition du Tour cycliste féminin international d’Ardèche (TCFIA) avait lieu du 6 au 12 septembre. Les concurrentes ont traversé pas moins de cinq départements (Ardèche, Drôme, Vaucluse, Lozère et Gard) au cours de l’épreuve depuis leur départ du Teil jusqu’à leur arrivée à Privas hier, lundi. C’est la coureuse allemande Antonia Niedermaier qui remporte cette édition accidentée, avec 1’14’’ d’avance sur sa dauphine, Loes Adegeest. La veille, lors de l’unique étape 100% gardoise du Tour, l’Italienne Silvia Zanardi avait levé les bras sur la ligne d’arrivée à Alès après avoir devancé au sprint Jelena Eric et Danique Braam. Une formidable répétition générale pour les jeunes femmes du peloton qui, pour certaines, participeront aux championnats du monde de cyclisme sur route du 18 au 25 septembre en Australie.

Norman Jardin

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio