A la une
Publié il y a 1 an - Mise à jour le 09.11.2021 - corentin-corger - 4 min  - vu 1938 fois

LA MINUTE SPORT L'actualité sportive gardoise de ce mardi 9 novembre

Moussa Koné a enfin gagné cette saison avec Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin). - Anthony MAURIN

Olivier Dall'oglio, à Nîmes, lors de la 12e journée de Ligue 1 saison 2015/2016 lorsqu'il entraînait Dijon (Photo Tony Duret / Objectif Gard)

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l'essentiel l'actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Enfin une victoire pour Koné. Les trois points ramenés de Sochaux, victoire 1-0, samedi font du bien à tout le monde au Nîmes Olympique. Mais pour l'attaquant sénégalais Moussa Koné, c'est sûrement un gros soulagement. Pour le buteur nîmois (4 buts en 8 matchs), c'est la première victoire de la saison. Le Crocodile a manqué les six premières rencontres de la saison, ce qui correspond à la meilleure période du NO. Alors il fallait chercher à la saison dernière pour retrouver un succès nîmois avec Moussa Koné. C'était le 9 mai dernier avec une victoire 3-0 des Crocodiles à Metz pour le compte de la 36e journée de Ligue 1. Koné met donc un terme à une série de neuf rencontres sans victoire.

Dall'Oglio pas assez bon pour Nîmes. Dans un livre paru le 7 octobre dernier et intitulé "L'Entraîneur français, coupable idéal ?" le journaliste Mourad Aerts s'intéresse aux entraîneurs français de la Ligue 1. L'auteur se plonge dans quelques idées reçues sur le corporatisme, le conservatisme ou encore la culture de l'ennui dont seraient des spécialistes les techniciens nationaux. Parmi les entraîneurs interrogés dans cet ouvrage, on retrouve Olivier Dall'Oglio (57 ans) l'actuel coach du MHSC. Natif d'Alès, l'ancien joueur de l'OAC a une solide histoire avec le Gard puisqu'il a aussi été entraîneur de la réserve nîmoise et finaliste de la coupe Gambardella avec les Crocodilets en 2004. Dans son témoignage, le Cévenol exprime ses regrets de ne pas avoir hérité de l'équipe première du NO. "J'ai été cinq ans à la formation du Nîmes Olympique et je voyais passer les coaches. Moi j'étais là à côté mais si je ne me manifestais pas, personne ne me verrait, même avec les résultats chez les jeunes. En 2004, je vais en finale de la coupe Gambardella et en 2005 je ne suis pas concerné par le choix de l'entraîneur (NDLR : C'est Régis Brouard qui était devenu entraîneur du NO)". Olivier Dall'Oglio estime que son étiquette de formateur lui a été préjudiciable à Nîmes. Elle n'a pourtant pas rebuté Dijon qu'il a fait monter en Ligue 1 en 2017, Brest qu'il a maintenu dans l'élite en 2020 ainsi qu'en 2021 et Montpellier qu'il place depuis hier à la sixième place de Ligue 1.

Christophe Chaintreuil vient d'intégrer l'Olympique de Marseille (photo Norman Jardin)

Chaintreuil rebondit à l'OM. Nommé directeur du centre de formation du Nîmes Olympique en juillet 2019, Christophe Chaintreuil avait décidé de quitter le club en mai dernier au moment où Rani Assaf avait annoncé la fin de l'agrément pour la pépinière nîmoise. "J'ai passé deux belles années au club mais la situation actuelle est trop incertaine pour que je reste à Nîmes", justifiait-il pour expliquer son départ. L'ancien milieu de terrain passé par Alès ou encore Saint-Étienne vient de rebondir à l'Olympique de Marseille. Le club phocéen vient de lui confier la direction technique de l'institut Diambars, le club sénégalais partenaire de l'OM. Une nouvelle mission pour le Bagnolais âgé de 57 ans qui a déjà entraîné par le passé au Qatar ou encore à Singapour.

USAM

"Très concerné et préoccupé." Avec une seule victoire sur les six derniers matches, toutes compétitions confondues, la situation actuelle est délicate à l'USAM. Une passe difficile où l'entraîneur Franck Maurice est menacé et les résultats des trois rencontres à domicile qui s'enchaînent en six jours vont déterminer son avenir à la tête de l'équipe première qu'il dirige depuis novembre 2014. Interrogé ce matin à l'entraînement (voir la vidéo ci-dessus), il garde la motivation pour faire sortir la tête de l'eau à son équipe. "Je suis toujours là. Les périodes difficiles, il faut les vivre aussi pour savoir ce dont on est fait. Je le vis en étant très concerné et préoccupé par ce qu'il se passe. Mais en étant toujours droit dans mes convictions et dans l'envie de faire progresser l'USAM", a-t-il d'abord réagi avant d'ajouter : "S'il y a des questions sur les résultats actuels, c'est que les résultats précédents ont été au-delà de ce que l'on pouvait imaginer." Demain à 20h c'est Montpellier qui se dresse au Parnasse pour une place en demi-finale de Coupe de la Ligue. Samedi, Nîmes accueille Chambéry en championnat puis le Sporting Lisbonne, mardi, en Coupe d'Europe.

Le capitaine nîmois croit en l'exploit face à Montpellier (Photo USAM)

Cinq absents pour le derby. Et pour ce choc face au voisin héraultais, le coach usamiste est privé de cinq joueurs blessés : R. Salou, Minel, Nyateu, Hesham et Tesio. Les internationaux (Sanad, Paul) sont tous disponibles mais les Français sont revenus tard de Norvège. Ainsi, Acquevillo et Tobie ne se sont pas entraînés ce matin. Pour compléter l'effectif composé de 12 pros, quatre jeunes joueurs de la réserve sont convoqués : Gibernon, Vincent, Derisbourg et Pugliese ou Esparon. En cas de victoire dans le derby, l'USAM remplirait un premier objectif cette saison : atteindre le Final Four de cette Coupe de la Ligue. Une prouesse que le club n'a réussi qu'une fois lors de la saison 2007/2008, battu en demi-finale par Montpellier aux tirs au but. "C'est le meilleur moment pour jouer ce genre de match. On avait un peu de doutes avant la trêve internationale avec nos fins de matches. Il n'y a pas mieux comme rencontre pour voir si on a sorti la tête de l'eau", assure le capitaine Julien Rebichon.

Le groupe retenu : Desbonnet, Paul; Gallego, Poyet, Jakobsen, Dupuy, Acquevillo, M.Salou, Tobie, Rebichon, Guigou, Sanad, Gibernon, Vincent, Derisbourg, Pugliese ou Esparon. 

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais