A la une
Publié il y a 3 ans - Mise à jour le 06.04.2019 - corentin-corger - 3 min  - vu 3149 fois

NÎMES OLYMPIQUE La manche du maintien ?

En cas de succès face à Caen (20h), Nîmes atteindrait la barre fatidique des 40 points.
groupe

Bernard Blaquart en conférence de presse d'avant-match ce vendredi (photo Corentin Corger)

Pour le compte de la 31e journée, Nîmes (12e, 37 pts) reçoit Caen (18e, 23 pts), à 20h, au stade des Costières. Les Crocos, entament une série de trois matches en sept jours et souhaitent mettre fin à quatre matches sans victoire face à une équipe qui joue sa survie dans l'élite. 

Les Nîmois retournent aux affaires après la frustration de lundi et la défaite encaissée à Saint-Étienne (2-1) teintée de manque de réalisme et de décisions arbitrales litigieuses. Un revers qui porte la série à quatre matches sans victoires avec trois défaites et un nul inespéré obtenu contre Strasbourg (2-2). Il est donc temps de renouer avec la victoire et sur le papier Caen se présente comme le parfait adversaire. En tout cas davantage que Rennes, Marseille, Bordeaux et Lille que Nîmes va affronter durant ce mois d'avril très chargé.

Et on peut se féliciter les points glanés et mis au frais au cas où... Pour atteindre enfin cette barre fatidique des 40 points, Bernard Blaquart veut se servir des 30 premières minutes de la deuxième période produite à Saint-Étienne. "On a maîtrisé le quatrième du championnat. Globalement, on joue mieux qu'en début de saison mais on est moins efficace", regrette t-il. Un domaine dans lequel, cette saison, les Crocos ont jonglé entre réussite et match sans. "L'efficacité va bien revenir à un moment donné. Tous les faits de jeu ne sont pas contraires. Il faut rajouter un peu plus de concentration", assure l'entraîneur nîmois.

D'autant plus que cette réception de Caen débute une série de trois matches en une semaine, complétée par la rencontre en retard face à Rennes (9 avril, 19h) et le déplacement dans la cité phocéenne (13 avril, 17h). "Le premier match est important car il déclenche ou non une dynamique", prévient Bernard Blaquart. De son côté Caen se déplace en ayant retrouvé la victoire, la semaine dernière, à Monaco (0-1). Les Normands ont ainsi fin à une série de onze matches sans victoires en Ligue 1 se redonnant l'espoir d'une perspective de maintien. Barragistes, ils veulent désormais enchaîner un deuxième succès consécutif en Ligue 1. Une prouesse qu'ils n'ont pas réitéré depuis septembre 2017, soit 19 mois !

Avec Maouassa et Valdivia

Maouassa devrait être titulaire et assurer sur le couloir gauche de la défense (photo Anthony Maurin)

Sorti sur civière à Geoffroy-Guichard, lundi, Maoussa souffrait d'une béquille à la cuisse. Solide, le défenseur prêté par Rennes est apte à jouer et devrait tenir son couloir gauche. Dans une défense qui s'annonce encore remaniée avec les absences de Landre, Alakouch et Harek, Lybohy devrait enchaîner une deuxième titularisation consécutive, ce qui ne lui était plus arrivé depuis une dizaine de matches. "Je suis un diesel et j'ai besoin de temps pour retrouver du rythme. Mais maintenant, je sais comment joue tel ou tel joueur. Et dans cette équipe n'importe quel joueur peut s'adapter car on a de bons éléments", explique l'intéressé.

Sur le banc, un seul défenseur de métier est présent en la personne de Florian Miguel. "On a des joueurs multi-fonctions", précise Blaquart. À l'image de Valdivia qui pour la première fois cette saison est retenu dans le groupe, à la place de Guessoum présent à Saint-Étienne. Concernant les titulaires, l'entraîneur doit composer entre continuité de ce qui a fonctionné chez les Verts et faire reposer certains cadres en vue des trois matches à disputer en une semaine. "Une grosse surprise", a laissé planer ce facétieux de Bernard Blaquart.

Les changements pourraient intervenir au niveau de l'attaque. Avec un turnover entre Bouanga et Thioub, et la possibilité de voir Alioui ou Guillaume titulaire en pointe avec Ripart. Du côté du duo Mercadal-Courbis, on enregistre le retour d'Oniangue. Depuis l'arrivée du Marseillais, les choses ont changé et Baysse, Bammou, Mbengue, Genevois et Ndom vont rester dans le Calvados. Avec la pluie prévue, les Normands retrouveront un temps qu'ils connaissent bien. Attention, à ne pas prendre trop ses aises...

Corentin Corger

Le groupe complet : Bernardoni, Valette - Paquiez, Miguel, Lybohy, Briançon, Maouassa - Valls, Valdivia, Bobichon, Ferri, Savanier - Ripart, Thioub, Bouanga, Bozok, Alioui, Guillaume. 

La composition probable : Bernardoni - Paquiez, Briançon (cap.), Lybohy, Maouassa - Thioub, Savanier, Ferri, Bobichon - Alioui, Ripart. 

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais