A la une
Publié il y a 2 mois - Mise à jour le 25.09.2022 - coralie-mollaret - 5 min  - vu 558 fois

NOUVEAUTÉ Qui sont les débatteurs de notre émission "Le Club des sociétaires" ?

Après "19h, le Live" et "Bonsoir Le Gard", la rédaction d'Objectif Gard revient avec une nouvelle émission : Le Club Objectif Gard ! Dans ce nouveau concept à découvrir tous les soirs à 19h sur notre page Facebook, vous retrouverez notamment Le Club des sociétaires. Des acteurs et témoins de la vie gardoise viendront sur notre plateau refait à neuf pour échanger sur des sujets divers et variés. Une promesse : ça va envoyer !

Olivier Jalaguier (Photo : Coralie Mollaret)

Olivier Jalaguier, 59 ans, communicant politique. Remarqué sur le plateau de Bonsoir le Gard, le Nîmois revient pour une nouvelle saison avec Le Club des sociétaires. Patron de la boîte de communication Terra Luna, il est également président de Manianîmes, un laboratoire d'idées pour poursuivre le développement de la Cité des Antonin. Côté politique, il est ancien membre des Républicains, mais évolue aujourd'hui sans étiquette. Un électron libre à la langue bien pendue.

Annie Chapelier est l'ancienne députée de la 4e circonscription du Gard (Photo : Nicolas Dhombres)

Annie Chapelier, ex-députée grande gueule ! C'est la nouvelle "snipeuse" du Club des sociétaires d'Objectif Gard. Infirmière à l'hôpital de Nîmes, Annie Chapelier a été élue députée en 2017 sous les couleurs d'En Marche. Ces cinq dernières années n'ont toujours pas été un fleuve tranquille pour la parlementaire qui a quitté la majorité présidentielle en cours de route. Nul doute que la Gardoise, connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, a des choses à dire.

Nicolas Pellegrini, militant FI (Photo : Coralie Mollaret)

Nicolas Pellegrini, 22 ans, militant France Insoumise. Titulaire d’un master en droit public des collectivités locales, Nicolas Pellegrini, 22 ans, est militant de la France insoumise. Passionné par la politique, il est auteur du livre La Ve République, une monarchie présidentielle. Ancien candidat aux Régionales 2020 sur la liste Occitanie Populaire, le jeune homme a également été suppléant sur le canton de Redessan aux dernières Départementales. Il a aussi été chef de file aux Législatives sur la 6e circonscription.

Blandine Arnaud (Photo : CM)

Blandine Arnaud, 39 ans, chef d'entreprise et élue Les Républicains à Villeneuve. C'est un nouveau visage parmi les sociétaires d'Objectif Gard... Blandine Arnaud, maman de deux enfants, a plusieurs cordes à son arc. Passionnée par la politique, elle est élue de Villeneuve et a été candidate Les Républicains sur la troisième circonscription du Gard. Elle est également chef d'entreprise, spécialiste dans la communication. Toujours le cœur à Droite, elle assume : « Je ne suis pas de ceux qui cachent leur étiquette ». De vifs débats en perspective.   

Claire Starozinski (Photo : Coralie Mollaret)

Claire Starozinski, 70 ans, le débat en afición. Ce petit bout de femme de caractère a accepté de poursuivre sa collaboration avec Objectif Gard. Présidente de l'association nationale Alliance anti-corrida, cette nîmoise se préoccupe également des sujets liés à l'écologie et aux « sans-voix » : « Ce sont les personnes les plus faibles que j'entends défendre sur le plateau ! » C'est parti pour une deuxième saison.

Jean-Baptiste Jouve, responsable des jeunes républicains du Gard (Photo : CM)

Jean-Baptiste Jouve, 24 ans, responsable des jeunes LR du Gard. Ancien collaborateur du sénateur Laurent Burgoa, Jean-Baptiste Jouve est désormais salarié dans le privé. Dans l’émission, le jeune homme vient « débattre pour défendre les idées de la Droite Française et France éternelle ». Ses sujets de prédilection : la place de la France dans le monde et l'avenir du département du Gard. Tout un programme ! 

Hugo Carlos, militant communiste (Photo : CM)

Hugo Carlos, 23 ans, étudiant et militant communiste. Hugo Carlos a lui aussi accepté d'embrayer pour une deuxième saison avec Objectif Gard. Étudiant en histoire à Avignon, le Nîmois souhaite plus tard se tourner vers les affaires culturelles. Côté politique, le jeune homme entend œuvrer pour un monde plus solidaire. Hugo Carlos a été candidat aux élections municipales sur la liste de Vincent Bouget. Il est aujourd'hui embauché au groupe des élus d'opposition de la ville de Nîmes.

Julien Devèze (Photo : Coralie Mollaret)

Julien Devèze, 45 ans, ancien directeur de cabinet de Nîmes métropole. Se définissant volontiers comme « libéral », Julien Devèze, 45 ans, est salarié du privé. Auparavant, il a été conseiller régional et directeur de cabinet de Nîmes métropole. Les spectateurs assidus de l’émission Bonsoir Le Gard connaissent déjà son « dada » : la mise en place de la proportionnelle aux élections !  

Catherine Bernié-Boissard (Photo : Coralie Mollaret)

Catherine Bernié-Boissard, 70 ans, la prof de Gauche ! Professeur émérite à l'université, "CBB", comme certains se plaisent à la surnommer, est spécialisée dans la géographie urbaine. Toujours à Gauche, elle a été élue à la ville de Nîmes de 2014 à 2020. Auteur de plusieurs livres dont « Figures, personnages et personnalités d’Occitanie », la Nîmoise est passionnée par son territoire. Parmi ses autres sujets de prédilection : la transition écologique et l'avenir de la Gauche. Il y a de quoi faire...

Brahim Aber (Photo DR/E.B)

Brahim Aber, 47 ans, le Cévenol engagé. Originaire d'Alès, Brahim Aber est directeur du centre social de La Grand'Combe et président de l'association Aventures nomades. Parmi ses sujets de prédilection : le sport, les loisirs ainsi que les débats politiques.   

Martine Tibérino-Champ (Photo : CM)

Martine Tibérino-Champ, 65 ans, agent immobilier. C’est aussi un nouveau visage du club des sociétaires ! Née à Alger, Martine Tibérino-Champ est arrivée à l’âge de 5 ans à Nîmes. Agent immobilier, elle s’intéresse de près à la politique. Se définissant de centre-droit, elle a lancé une association APESA pour lutter contre le suicide des dirigeants d’entreprises. L’économie est l’un de ses sujets de prédilection en raison de sa qualité de juge au tribunal de commerce. 

Marc Taulelle (Photo : Coralie Mollaret)

Marc Taulelle, 71 ans, chantre d'Éric Zemmour. Doyen des sociétaires, l'élu nîmois a quitté Les Républicains pour rejoindre et développer le parti du polémiste Éric Zemmour dans le Gard. Ce médecin retraité a été élu sur la liste du maire Jean-Paul Fournier. Il siège aujourd'hui sur le banc des élus non-inscrits. Parmi ses sujets de prédilection : l'identification des œuvres d'art...

(Photo : Coralie Mollaret)

Hadrien Daumas, 23 ans, membre d'Horizons. Étudiant en médecine à la faculté de Nîmes, Hadrien Dumas est engagé derrière l'ancien Premier ministre, Édouard Philippe. Né à Lyon d'un père diplomate et d'une mère professeur des universités, le jeune homme a pas mal déménagé. Il compte bien apporter sa richesse et diversité aux débats des sociétaires.

(Photo : Coralie Mollaret)

Nicolas Ferrière, 34 ans, directeur de cabinet du Pays d'Uzès. Nicolas Ferrière est depuis bientôt dix ans aux côtés du président de la Communauté de communes du Pays d’Uzès, Fabrice Verdier. L'Alésien est également membre du Parti socialiste, spécialisé notamment dans les questions autour de la laïcité. Il est aussi un proche d'Amine El Khatmi, fondateur du Printemps républicain qui avait soutenu Emmanuel Macron en 2017.

Pierre Jaumin (Photo : droits réservés)

Pierre Jaumain, le socialiste de Beaucaire. À 54 ans, Pierre Jaumain est directeur de cabinet de la commune du Grau-du-Roi. Communicant, l'homme a travaillé au sein de diverses collectivités : directeur de la communication de la ville de Nîmes sous le maire Alain Clary et son premier adjoint Alain Fabre-Pujol, ainsi qu'à Montpellier avec Hélène Mandroux. Il est également membre de la Ligue de l’enseignement, militant de l’éducation populaire et de la laïcité.

(Photo : Coralie Mollaret)

Nabil Kadri, 49 ans, passionné de politique. Nîmois d'adoption, Nabil Kadri est originaire de Bagnols. Chef d'entreprise spécialisé dans les fournitures industrielles, il est aujourd'hui apolitique. Père de trois enfants, ses sujets de prédiction sont l'économie, et plus particulièrement l'emploi et la formation. En clair : « Tout ce qui peut changer la vie des gens ! » 

Nicolas Cadène (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Nicolas Cadène, le Nîmois spécialiste de la laïcité. Né à Nîmes, Nicolas Cadène s'est notamment fait remarquer pour avoir réussi à se faire investir candidat aux élections législatives sous les couleurs de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (NUPES) sur la 6e circonscription du Gard. Il fut également rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité, de 2013 à 2021. Après la dissolution de cette institution, le Nîmois a atterri comme directeur adjoint de l’Emploi, du travail et des solidarités (DDETS) dans l’Hérault.

Corentin Carpentier, • Picasa

Corentin Carpentier, 32 ans, le gardien des traditions. Fondateur de l'Union des jeunes de Provence et du Languedoc pour la défense de nos traditions, le Nîmois est un acteur engagé du territoire. Ancien membre de l'UDI, employé un temps comme chargé de mission à Nîmes métropole, Corentin Carpentier a décidé d'ouvrir son affaire "Les enfants de Nîmes", en 2019. Son bar restaurant avec des produits 100 % Gardois se situe au coeur de la rue Fresque.

La rédaction

Coralie Mollaret

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais