A la une
Publié il y a 11 mois - Mise à jour le 27.12.2021 - corentin-corger - 2 min  - vu 2987 fois

RÉTRO 2021 Juin : Lucas Tronche identifié, la Gauche triomphe et Feria sous covid

Dans la rue Fresque, impossible de contenir la foule (Photo Corentin Corger / Objectif Gard)

Six ans après sa disparition, Lucas Tronche a été identifié [Photo via MaxPPP] • PHOTOPQR/POPULAIRE DU CENTRE/MAX
Que ce soit sur le plan politique, sanitaire, économique, sportif et des faits divers, l’année 2021 a été riche en événements. Avec notre rétrospective, mois par mois, revivez les faits saillants qui ont fait l'actualité de l’année écoulée du lundi au vendredi à 19h. On débute cette deuxième semaine des vacances de Noël avec le mois de juin. 

Lucas Tronche et une femme disparue identifiés. Disparu le 19 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze sans laisser de trace, Lucas Tronche (15 ans) a été recherché dans la France entière par les enquêteurs pendant plus de six ans. Avec très peu d’avancée sur l’enquête jusqu’au 24 juin 2021 et la découverte d’ossements à quelques centaines de mètres à vol d’oiseau du domicile familial. Quelques semaines plus tard, l’expertise ADN confirmera qu’il s’agit bien de Lucas Tronche. Au début du mois, ce sont aussi des ossements retrouvés à Aramon qui permettent d’identifier Marie-Pascale Sidolle, une mère de famille disparue en avril 2019.

El Rafi confirme son alternative dans les arènes de Nîmes (Photo Anthony Maurin) • Anthony MAURIN

Week-end taurin. En dépit des restrictions sanitaires toujours en vigueur, la ville de Nîmes décide malgré tout d’organiser un week-end taurin en lieu et place de la traditionnelle Feria de Pentecôte. Avec la distanciation, le port du masque obligatoire et le couvre-feu à 23h, la fête doit se faire assis et sans musique. Les tables envahissent les trottoirs et sont prises d’assaut. Une adaptation impossible dans les rues étroites comme la rue Fresque où face à l’affluence certains gérants de bars préfèrent tirer leur rideau plutôt que de risquer une fermeture administrative. Dans les arènes, le Nîmois El Rafi triomphe et confirme son alternative.

Françoise Laurent-Perrigot conserve la présidence du Département (Photo : Anthony Maurin)

La Gauche triomphe ! Le mois de juin est marqué par les élections départementales et régionales. Unie, la Gauche est la grande gagnante de ce scrutin et envoie 28 élus au conseil départemental. Parmi les résultats marquants figurent la défaite du sénateur Les Républicains Laurent Burgoa face au communiste Vincent Bouget, la victoire de Julien Plantier (Les Républicains) sur le canton de Nîmes 1 ou encore le triplé historique pour la Droite LR à Alès. Quelques jours plus tard, après avoir assuré l’intérim à la suite du départ de Denis Bouad pour le sénat, Françoise Laurent-Perrigot est confirmée en tant que présidente. Avec 58% des suffrages, la socialiste Carole Delga est largement réélue à la tête de la région Occitanie.

Important ! Cet article est extrait d'Objectif Gard, le magazine. Rendez-vous chez votre marchand de journaux pour acheter le dernier numéro, sorti vendredi dernier. Découvrez le sommaire en cliquant sur le module ci-après :

Corentin Corger

A la une

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais