Publié il y a 9 ans - Mise à jour le 11.11.2014 - eloise-levesque - 1 min  - vu 393 fois

ALÈS Cérémonie du 11 novembre : les enfants en première ligne

Les jeunes du Conseil municipal des enfants ont déposé une gerbe au monument aux morts. EL/DR

Environ 200 personnes ont assisté aux cérémonies du 11 novembre 1918 ce matin à Alès. La jeune génération était à l'honneur avec la présence du Conseil municipal des enfants, du collège Diderot, du lycée Bellevue, ainsi que des lycéens allemands.

Alors qu'une quinzaine de jeunes du Conseil municipal des enfants ont déposé une gerbe de fleurs devant le monument aux morts d'Alès ce matin, des lycéens allemands ont pris la parole dans les deux langues avant les officiels, pour lire des lettres de soldats de la première guerre mondiale qui a fait environ 13 millions de morts en Europe. "Pourquoi moi et pas toi" se demande l'un d'entre eux.

Les lycéens français et allemands en chœur. EL/OG

Ce sont ensuite deux élèves de l'établissement Bellevue qui ont saisi le micro pendant de longues minutes. "Lettre à mon fils qui vient d'avoir 9 ans, pour que tu te souviennes", écrit un Poilu. Et à la jeune fille d'ajouter : "Nous nous inclinons devant la souffrance des familles". Les jeunes de Bellevue ont ensuite été rejoints par des lycéens allemands. Tous ont entonné l'hymne Outre-Rhin, suivi de La Marseillaise, devant les anciens combattants, les militaires, les sapeurs pompiers, les élus, et plusieurs dizaines d'anonymes.

Deux élèves allemands lisent des lettres de soldats aux côtés du sous-préfet dAlès. EL/OG

D'autres lettres de Poilus St-Hilairois ont été lues par des élèves du collège Diderot à 12h lors de la cérémonie St-Hilaire-de-Brethmas. A Alès, une heure avant, les huit élèves ont joué les porte-drapeaux aux côtés des anciens combattants.

Eloïse Levesque

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio