Actualités
Publié il y a 1 mois - Mise à jour le 03.10.2022 - tony-duret - 2 min  - vu 210 fois

ALÈS Du 12 au 16 octobre, la Fête de la science sera consacrée au réchauffement climatique

Le fondateur de l'Étoile cévenole, Julien Pépi, propose une nouvelle exposition baptisée Au coeur de la nuit. Photo d'archive Élodie Boschet/Objectif Gard

Pour la 7e année consécutive, la Fête de la science se tiendra au Pôle culturel et scientifique d’Alès, du 12 au 16 octobre. Cette manifestation gratuite, qui attire chaque année près de 1 500 personnes, sera placée sous le signe du changement climatique. 

« Alès a le goût de la science », assure le maire de la ville, Max Roustan, qui est à l’origine du Pôle culturel et scientifique, que ce soit pour l’idée comme pour la création du site. Entouré par les différents acteurs de cette Fête annuelle, que tous espèrent belle et enrichissante, Max Roustan souhaite qu’un événement comme celui-là motive la jeunesse à embrasser une carrière scientifique. Un message qui fait écho à celui de la directrice de l’école des Mines d’Alès, Assia Tria. 

Assia Tria. DR

Cette dernière, qui accueille 1 300 élèves dans son établissement, a rappelé que « le goût des sciences s’apprend tôt ». Avant de poursuivre : « Il y a une nécessité à remettre les sciences au coeur de l’enseignement. On a été le fleuron français en mathématique, en science général, et petit à petit cela disparait. Il faut que les jeunes dépassent l’idéologie que les sciences ne sont pas pour eux ». 

Pour les accompagner dans cette voie, un programme riche et varié a été concocté par les organisateurs. Les férus de science devraient s’éclater : 22 événements sont proposés dont des expositions, des conférences, des spectacles, des ateliers ou encore des projections de films… De quoi satisfaire un large public. Parce que le programme est exhaustif (à retrouver sur ce lien), on retiendra quelques temps forts comme la présence - les mercredi, samedi et dimanche - d’un propulseur, un FabLab nouvelle génération qui propose de nombreux ateliers autour de la thématique du changement climatique. Les passionnés d’astronomie, eux, profiteront de l’exposition « Au coeur de la nuit » de l’Étoile Cévenole. À ne pas manquer enfin, l’exposition « Comme par hasard » qui montre comment il est utilisé en science. Passionnant. 

Tony Duret

Tony Duret

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio

Connectez-vous


Déjà abonné ?
Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n’avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

J'y vais