Actualités
Publié il y a 10 ans - Mise à jour le 21.05.2013  - 2 min  - vu 266 fois

ALÈS Le Pôle Mécanique est une affaire qui roule !

"Le Pôle mécanique est une affaire qui marche à Alès et nous allons encore y investir 10M€"  (1) explique Max Roustan ce jeudi matin à quelque 50 chefs d'entreprises du secteur venus visiter les entreprises installées sur le Pôle Mécanique à l'invitation de la CGPME.  "Chaque mois, il s'agit de faire découvrir des univers différents de ce que les entreprises pratiquent elles-mêmes", explique Jean-Pierre De Faria, "notre prochaine visite  aura lieu sur les site de Axens".

Après la visite de CIPMOTO2 dirigée par Alain Bronec, les entrepreneurs ont ainsi découvert les ateliers de l'Institut Européen de formation aux Mécaniques Sportives (IEMS) présenté par Paulo Teixeira (voir notre article) avant de se rendre chez SEV Electric Vehicles. Là, Florent Vitiello a largement partagé son expérience de chef d'entreprise sur ce marché porteur que constitue le deux roues électrique (vélo à assistance électrique et moto). "Nous ne sommes ni des importateurs, ni des grossistes mais nous partons de la feuille blanche pour concevoir et construire nos véhicules sur place." "Etre petits (l'entreprise réalise 1M€ de CA) ne nous empêche pas d'être performants. Nous proposons ainsi la batterie le plus compacte en Europe (1,6 Kg, 50.000km)".

Le secret de la réussite, selon Florent Vitiello : "beaucoup d'idées, beaucoup de passion et beaucoup de motivation de la part de toute une équipe". Avec la moto électrique SEV s'est lancé dans une véritable aventure puisque le marché n'est pas organisé :  "Là ou on est sur du 250W pour le vélo assisté on a 2500W en pic pour une moto qui pèse 36 kg, parcourt les 100m en 7 secondes avec une autonomie de 100km". Un véhicule encore rare, souvent personnalisé à la demande, vendu directement sur Internet et qui a même séduit des pilotes comme Michael Schumacher ou encore Romain Dumas . "Il est notre meilleur vendeur" lance avec humour Florent Vitiello "puisqu'il nous a vendu à lui seul plus d'une cinquantaine de motos !". La visite s'est terminée par les incontournables essais.

(1) Des travaux qui prévoient notamment prévoient l'aménagement de la piste afin de la rendre "réversible", c'est à dire utilisable dans les deux sens. Il s'agit d'un première en la matière. Les travaux devraient démarrer fin 2014. Pour l'instant la Région ne participerait pas à ce nouvel investissement.

Raphaël MOTTE

raphael.motte@objectifgard.com

Actualités

Voir Plus

A la une

Voir Plus

En direct

Voir Plus

Studio